Partagez | .
 

 Une tasse pour mieux se connaitre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Une tasse pour mieux se connaitre.   Dim 10 Mar - 19:02

le thé la boisson divine.

Le pas tranquille le jeune homme marchais dans les rue, une main posée sur l’épaule de son apprentis, on aurait presque dit deux frères d’ailleurs, sauf que l’un avait de très long cheveux et l’autre les avait coupé courts…Sauf qu’ils n’étaient pas frère non plus. Li n’avait jamais eu ni de frère ni de sœur, sa mère les avait tous éliminer avant qu’il ne devienne gênant. Il n’aimait pas parler de sa mère, pas plus qu’il n’aimait penser aux femmes, elle leur faisait peur. Leur cris quand elle se fâchait était tellement aigus, si violement, il n’avait jamais eu d’affection d’elle, il faut dire que l’endroit où il était né était le genre d’endroit où les femmes vivait juste pour elle, et un enfant n’avait pas sa place, c’était un bouche de plus à nourrir, inutile. Surtout quand comme lui on naissait aveugle.

Enfin cette époque était révolue, a présent il portait de riche tenue, aujourd’hui il portait un kimono a plusieurs épaisseur pour lui tenir bien chaud, la premier était d’un rouge soutenus, la seconde d’un jolie couleur or et la dernier un mélange des deux, rouge et or, le tissus rouge était broder de dragon d’or. La richesse de cette tenue ne pouvait appartenir qu’à un meihua ou alors à un noble.

Le jeune home avançait doucement, mais décider, ces pieds chausser de sandale en bois noir l’empêchait d’aller vite, mais surtout c’était son handicapes qui l’empêchait de courir, et puis cela ne se faisait pas. Sa coiffure était compliqué et pourtant paraissait simple, piquée de plusieurs épingles en forme de papillon. Bref un spectacle à lui tout seule.

Son apprenti était vêtu plus simplement, préférant des kimonos plus courts qui lui permettaient de soutenir et de faire les courses de son professeur. Qui d’ailleurs était la pour cela, il avait besoin d’un nouveau Kiseru... Pourquoi un nouveau parce qu’il aimait se genre de chose, d’ailleurs il en avait trouvé un assez facilement. Le vendeur avait été adorable comme toujours, lui laissant toucher ceux qu’il venait de finir, pour tout avouer le jeune Meihua pensait que les vendeurs était malins de tout donner gratuit cela leur faisait de la pub.

En effet n’était t’il pas des modèles pour certaine personnes. Mais pour l’instant le modèle avait envie de se reposer un peu…

« Hai j’ai envie d’une tasse de thé. »

Un petit rire lui échappa, l’envie lui était venue en sentant les effluves qui montait dans la rue, il n’était pas tard et la plus par des personne travaillait, il serait donc tranquille. Oui c’était parfait qui sais il aurait peut-être droits a quelque sucrerie avec le thé. Rien que cette idée lui fit monter la salive, dieu qu’il aimait les sucreries.

Détournant un peu son chemin le jeune homme entra dans la boutique, ce n’était pas la premier fois qu’il venait, mais il fallait se méfier des table et des gens qui s’y trouvait, tout changeait tellement ici. Mais grâce au plus jeune il parvins a une des tables basse ou il pourrais s’asseoir ou presque s’allonger sur les coussins…

C’est avec plaisir qu’il s’installa sur les coussins, ajustant son kimono avec soin. Avant de faire signe a son apprenti de prendre place.. Il savait parfaitement ce qu’il voulait comme thé... C’est pour cela qu’il annonça sans aucune hésitation, sans non plus que l’autre dut lui lire la carte.

« Un thé blanc a la rose je vous prie… Et de quelque douceur si vous avez. »

Le thé blanc était un thé assez cher, plus doux et plus savoureux que le thé vert et il savait qu’ici il était parfaitement infusé... avec plaisir il s’installa encore mieux dans le fauteuil, caressant la boite laquée qu’il avait sorti des manches de son kimono…

« Bei-Sensei.. Il y a ici un à autre de nos compagnons… Le nommer Xing. »

Tiens tiens intéressant, il avait entendus parler du jeune homme sans jamais avoir l’occasion de lui parler, il faut dire que jusqu’à maintenant il avait donné tout son temps à l’apprentissage et a ces charges. Non que cela le gêne, mais il avait envie de faire connaissance un peu plus avec le jeune homme, qui était un peu plus sauvage que les autres. Lui n’avait jamais put suivre ces camarades quand il allait courir ou quand il faisait du sport, en fait il était assez enfermer sur lui-même, de peur de déranger ou alors de faire mal.

« Vas donc l’inviter à me rejoindre Hai. »

Le sourire du jeune homme s’agrandit un peu plus, alors qu’il entendait parler son jeune protéger avec le plus vieux, bougeant un peu il laisse la place a l’autre pour venir s’installer près de lui. Il attendit de sentir sa présence avant de parler, sans vraiment le regarder, puisqu’il ne savait pas vraiment ou était l’homme.

« Bonjours. Voudriez-vous partager une tasse avec moi… »

Son sourire était chaleur et tendre à la fois, non vraiment le jeune homme n’avait rien de dangereux. Pourquoi le serais t’il d’abords sa vie avait toujours été protégée, enfin surtout depuis ces sept ans.

« Je me nomme Li-Quin Bei. Et je dois avouer que je me languis de la compagnie des miens. Mon jeune amis est adorable, mais il n’a pas le charme des hommes de mon âge… J’aimerais aussi vous demander si vous pourriez m’escorter sur le chemin du retour, que je puisse le libérer une après-midi. »

Encore ce ton doux et charmeur dont il ne se départisait jamais, il savait parfaitement que son jeune apprenti adorait rester avec lui, mais plus encore les moments où il pouvait repartir. Ou il pouvait aller librement ou il voulait.


codage par palypsyla sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 97
Date d'inscription : 09/03/2013

Carte d'Identité
Âge du personnage :: 25 ans.
Orientation sexuelle :: Baiseur.
Métier :: Meihua.
avatar
Xing Nanzi-Qi
MessageSujet: Re: Une tasse pour mieux se connaitre.   Dim 10 Mar - 20:12



Je me met à courir tout en éclatant de rire alors qu'à ma poursuite, un homme sort d'une maison, le pantalon baissé, brandissant son poing en hurlant après moi. Apparemment, j'ai encore fais une connerie, et moi ça me fait bien rire. Non mais sérieux, ils s'imaginent quoi les gens quand ils demandent des services sexuels avec moi ? Il doivent bien se douter que je ne vais pas tendre la croupe gentiment ? Et bah si, visiblement, cet homme l'a cru, il a cru que je serais bien sage dans son lit en attendant qu'il me pourrisse le cul ? Et bien non, c'est moi qui prend ici. Alors c'est bien mignon, on m'aime parce que je suis exotique et exubérant et après on est pas content quand on voit le monstre poindre le bout de son gland après m'avoir chauffé. Ils s'imaginent quoi ? Que je suis eunuque ? Désolé moi j'agis je bouge et tout quoi. Merde. Enfin bon, toujours est-il que maintenant je pars comme un dératé, je cours partout dans les ruelles jusqu'à ce que le mec défroqué décide d'abandonner sa course poursuite. Roh si il aime pas se la prendre dans le cul il me chauffe pas quoi. Rageant, je décide alors d'entrer dans un salon de thé, ça me fera du bien tiens.

J'entre donc et file directement aux sanitaires afin de m'arroser le visage, me rafraîchir et essayer de faire tenir en place cette coupe de cheveux rebelle. Oui. Bon. C'est pas gagné. J'ai un petit sourire coquin et puis finalement je sors, remettant mon hanfu hivernal, blanc, intérieur laine, motifs bleus opaline, comme mes yeux sur les bords et dans le dos, représentant des flocons et de belles arabesques. Je me pose dans un coin tranquille, et commande un thé au citron, c'est bon c'est frais et ça réchauffe. Oui tout à fait, c'est frais et ça réchauffe. Je ferme ensuite les yeux et profite de la chaleur du liquide qui me pénètre lentement. Ça fait un bien fou tout de même. Parce que dehors, c'est pas la chaleur qu'on connaît dans les montagnes l'été hein. Non dehors, il fait vraiment froid, il y a encore de la neige sur les toits même si la ville à été un peu dégagée. Il ne neige pas aujourd'hui mais ils en ont prévu pour ce soir. Fait chier, je n'aime pas la neige, c'est froid, mouillé, et ça rend malade. Oui rien n'est bon chez la neige.

Puis là, il y a un apprenti Meihua qui vient me causer. Je lève mon regard Opaline sur lui, je le fixe intensément, il semble se troubler, ça me fait plaisir, mais j'accède à sa requête poliment. « Où est-il... ? » Je me lève une fois ma tasse vidée, et marche lentement jusqu'à l'endroit où me guide l'apprenti, je lui adresse un sourire tendre afin de ne pas trop l'effrayer de par ma carrure et mon visage carré. Je m'assied à côté de l'aveugle, ma cuisse contre la sienne afin qu'il sente où je suis et qu'il sente mes mouvements lorsque je bouge tout simplement. Une petite pensée pour lui quoi. « S'il vous plaît, un thé au jasmin! » Dis-je à l'homme qui tenait la maison de thé. Puis je me tourne donc vers Li-Qin et sourit, même s'il ne me voit pas, il l'entendra dans ma voix. « Apparemment, j'accepte votre requête. Enchanté, Xing Nanzi-Qi, je ne crois pas que nous avons été menés à nous rencontrer, pourtant nous sommes tout deux Meihua confirmés. »

Je l'observe de haut en bas, oui je l'ai déjà vu dans la maison des Meihua parfois et son comportement charmeur m'amuse. Je pose ma main sur sa cuisse et je lui donne un petit coup d'épaule avant de venir souffler à son oreille afin que l'apprenti ne nous entende pas. « Congédiez le donc, vous n'avez plus besoin de lui. Je suis là pour l'après midi. Et la soirée, restons ensemble. » Je me décolle un peu de lui quand on m'apporte le thé, je souris en coin. Quelle joie de tout avoir gratuitement, quelle joie d'être beau, quelle joie de plaire, quelle joie d'être Meihua, quelle joie d'avoir un aussi joli cul assit à côté de moi. Miam miam.

_________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: Une tasse pour mieux se connaitre.   Dim 10 Mar - 20:45

le thé la boisson divine.

Ha qu'elle belle voix..

J'adore les voix virils, les voix d'homme, la mienne est douce, légèrement rauque, bien qu'elle ne soient pas féminine elle n'est pas masculine non plus. Enfin j'aime beaucoup la voix qui sort de sa bouche, je me demande a quoi il ressemble.

Le jeune homme fronça un peu les sourcils il sentait son apprenti un peu fébrile est-ce que l'autre lui faisait peur, voilà un des problème de son jeune ami, il craignait ce qu'il ne connaissait pas. Il avait toujours peur de nouvelle tête, c'était dommage mais bon cela allait passer.

Ha voilà le jeune homme prés de lui , sa cuisse contre la sienne est des plus agréable, bien chaude. Il ne porte pas de kimono ? Étrange, un instant le jeune aveugle eu envie de tendre ces doigts pour voir les vêtements que portait l'autre, pour savoir ce qu'il pouvait sentir sous ces doigts.

Et cette odeur son thé était arriver , d'un main tâtonnant le jeune homme trouva la tasse, remerciant le serveur qui venait de le servir. Il avait toujours adorer les odeurs que dégageais un thé bien infuser. Un nouveau sourire en effet il avait été destiner a se rencontrer.

« Je craind que ma faute soient grande de ne pas avoir chercher a vous rencontrer plutôt. »

Mais qu'est ce qu'il sent la un main baladeuse, l'aveugle fit semblant de rien prenant une bouché de thé, le savourant avec un petit grondement de plaisir, avant de claquer de la langue, un peu comme si il savourait un bon vin.. Les mouvements de l'homme tout contre lui le rassure, au moins il sait que son collègues est prés de lui, et non pas en train de faire autre chose.

Un rire amuser lui échappa a la proposition , alors que son visage aveugle se tourna vers l’apprenti.

« Tu peu y aller Hai, notre ami m'a galamment proposer de s'occuper de mon humble personne. Tu est donc libre mon jeune ami. »

La soirée ensemble, doucement le jeune homme bougea un peu laissa son genoux effleurer la cuisse de l'autre, lui aussi pouvait jouer au jeu du je touche sans en avoir l'air.. Il entendis son jeune protéger s'éloigner, il allait sûrement aller chercher de quoi dessiner, ces professeurs disait sans cesse qu'il était douer, dommages que lui même ne puisse les voir...

Enfin, délicatement il laissa sa main se promener sur la table, jusqu'à trouver le sucrerie , de petite gâteaux au miel.. A nouveau il laissa échapper un petit sourire extatique, alors qu'il saisit entre ces doigts agiles l'une des bouchée, les portant a sa bouche dans un mouvements sensuelle. Oui vraiment il n'y avait rien de telle qu'une sucrerie pour accompagner un bon thé.

« Hum cet endroit est vraiment charmant, et les met délicieux. Vous ne trouvez pas. »

Doucement il en saisit un deuxième le tendant vers l'homme, sans s'approcher de trop, de peur de lui en mettre partout, l'autre devrais se pencher pour le prendre entre ces doigts. Mais c'était le but n'est-ce pas celui de s'amuser a allumer l'autre, de jouer au jeu du chat et de la souris.

« Mais je suis impolis. J'ai oublier de vous demander comment c'est passer votre journée. J’espère que vous ne vous fatiguer pas de trop. »

Un nouveau rire sensuelle lui échappa alors qu'il passait sa langue sur ces lèvres couverte de miel, des lèvres rendue brillant a cause du sucre.
Se penchant un peu il laissa l'odeur de l'autre l'envahir, une odeur forte, et douce a la fois, épicée, un odeur assez agréable, le jeune homme adorait l'odeur des vrai homme, même si lui se parfumait souvent d'une douceur senteur de fleur, une odeur légère qu'il adorait.

« En tous cas je suis absolument ravi de vous connaître, on parle beaucoup de vous vous savez. »

Mais sur qu'elle point, son caractère ou certaine de ces caractéristique, difficile de le dire avec ce petit sourire doux et ces yeux vide, mais c'est cela qui est amusant sous entendre des chose sans jamais les avouer.



codage par palypsyla sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 97
Date d'inscription : 09/03/2013

Carte d'Identité
Âge du personnage :: 25 ans.
Orientation sexuelle :: Baiseur.
Métier :: Meihua.
avatar
Xing Nanzi-Qi
MessageSujet: Re: Une tasse pour mieux se connaitre.   Lun 11 Mar - 14:53



Ma voix est portante, rauque au naturel, grave et légèrement emprunte d'un accent des montagnes, prouvant que je ne venais pas de la région. Non, moi je viens de là où les dragons volent en liberté autour de nous, où les œufs sont faciles à trouvé et choyés, protégés pendant les rares absences de la mère. Non, moi je viens de l'endroit où on aime les dragons plus que tout. Mais ça, peu de gens à Meihua le savaient, parce que nous sommes qu'une petite tribu, pas très grande, pas très solide, mais tellement unie.

Je regarde alors l'apprenti et lui fait un sourire rassurant en voyant que je l'avais peut être effrayé par mon allure froide et peut être distante, je ne sais pas si cela l'a rassuré, dans tous les cas, il apprendra à avoir confiance en lui. Il n'y a pas d'humains plus respectés dans cette ville qu'un Meihua, sauf moi. Mais moi c'est parce que j'en fais qu'à ma tête. Et que du coup, toute la ville doit avoir des envies de vengeance sur moi.

Pour un aveugle, il se débrouille bien le Meihua, enfin je suppose que c'est parce qu'il doit avoir l'habitude ou une connerie dans le genre quoi, dans tous les cas, ça ne me regarde pas et je préfère me contenter de mon thé qui me réchauffe le corps par ce temps si glacial dehors. « Oh je pense que c'est en partie ma faute aussi, je ne suis pas le Meihua le plus accessible non plus. » Oui autant dire que tout de suite je ne suis pas aimable hein ! C'est pas vrai ! Je suis juste un peu fougueux roooh.

J'aime m'imposer, j'aime être tactile avec les gens même si eux n'apprécie pas forcément, c'est pas grave, si ça les dérange, ils n'ont qu'à me repousser, là j'ai ma main sur la cuisse de mon collègue, si ça le fait chier il le dit. Et puis c'est tout. Je ne le tripote pas, c'est un geste anodin, si si je vous jure. Je fais un signe de main à l'apprenti pour lui dire au revoir, et me retourne ensuite vers Li-Qin, enfin seuls.

Je le regarde manger, son genoux contre ma cuisse, je baisse un peu le regard et si nous n'étions pas un lieu public, j'aurais déjà glissé ma main le long de cette cuisse pour se glisser sous le kimono de mon partenaire afin de le taquiner un peu. Mais j'y pense, on peut y jouer à ce jeu. Mon sourire devient un peu plus mutin et, masqués entre les coussins et la table, ma main glisse ostensiblement vers l'intérieur de la cuisse de mon collègue, me penchant mon venir souffler à son oreille, d'une voix brûlante. « Ma journée fut sportive mon ami, mais je pense que je peux m'accorder un peu de détente... Que pensez vous...? » Je donne un petit coup de langue dans son cou avant de me redresser, caressant toujours l'intérieur de sa cuisse en franchissant les plusieurs couches de vêtements.

Je regarde alors le gâteau tendu, et me penche sur ses doigts avec plaisir, croquant dans ce goût de miel tout à fait délicieux. Une fois que ses doigts sont débarrassés sur gâteau, c'est ma langue qui se glisse le long de sa dextre, avant que je ne me mette à sucer ses doigts sensuellement, me délectant du goût du miel. Cela ne dure pas très longtemps, mais je me redresse, tout heureux, dommage qu'il ne puisse pas voir mon sourire de vainqueur là. « Vous avez raison... C'est délicieux ici.  »

Je me penche ensuite sur lui, le surplombant un peu par ma taille, alors que ma main est maintenant tout près de son entre-jambe, je dépose un baiser sur sa joue et je demande, presque innocent. « Oh ? Que dit-on sur moi ?  »


_________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: Une tasse pour mieux se connaitre.   Lun 11 Mar - 15:49

le thé la boisson divine.

Un petit rire lui échappe, pas le plus accessible, non ce n’est pas cela, c’est juste que lui-même n’avait pas eu le temps, mais surtout il avait un peu peur de déranger les siens en demandant trop d’attention, parce qu’une fois qu’il s’attache, notre jeune ami est un peu collant. Oui collant il adore être avec les gens qu’il apprécie.
Ha... voilà que sa main se fait un peu plus baladeuse, le seul signe qu’il avait senti cette main monter l’assaut de son corps, était cette douce couleur rouge qui vient colorer ces joues.

« Ce sera un plaisir que de vous aider à vous détendre. »

Un tout petit soupire lui échappa sous sa langue, il s’avait y faire le jeune homme, mais ce n’était pas le seul a savoir-faire ce genre de chose, et il n’était pas non plus le premier venus, pour tout dire le jeune homme était aussi du genre joueur c’est pour cela qu’il se pencha, venant mordiller l’oreille du jeune homme. Ha il y avait quelque chose d’étrange a cette oreilles.

« Vous savez j’ai des doigts très habiles »

Ha sa bouche sur ces doigts, doucement il le laissa faire avant de porter ces doigts sa propre bouche les léchant doucement comme pour gouter la salive de l’homme, ou juste pour l’allumer un peu plus, qui sais c’était juste amusant.

« Ha tellement de chose. Que vous êtes du genre fonceur. »

Doucement le jeune homme posa sa main sur son épaule, la caressant doucement.

« D’une carrure impressionnante. Et d’un caractères volcanique»

Se penchant à nouveau, il vint murmurer juste pour l’homme, parlant d’un ton rauque et doux a son oreille, un ton des plus chaleureux allumeur. Dieu qu’il pouvait adorer ce genre de jeu, surtout qu’il ne le faisait que rarement avec l’un des siens. Logiquement il ne les allumait pas comme cela mais bon.

« L’on dit aussi que vous êtes bien monté… »

Sa main glissa doucement sur le bras de son collège pour venir effleurer un instant son entrejambe, dans un mouvement tout à fait innocent comme si il ne savait pas où il mettait sa main, sa main glissa un instant sur sa jambe avant de se reposer sur sa tasse, qu’il porta à nouveau à ces lèvres, la finissant doucement.

« De plus j’ai entendus dire que vous n’êtes pas comme moi. Je me suis toujours demander ce que voulait dire mon client par cela. Et bien je crois comprendre. Nous n’avons le même accent. »

Son rire monta dans l’air, alors qu’il cherchait encore un petit gâteaux pour le croquer doucement laissant un peu de miel sur ces lèvres, si cela n’était pas un appel à un baiser et bien c’était juste une erreur, mais le jeune homme ne faisait pas ce genre d’erreur, il avait passé des années a tout contrôler a devenir celui qu’il voulait être.

« C’est quoi que vous avez dans l’oreille ? »

Cette fois oubliez le ton allumeur, sa mains sans miel venant se poser sur la dite oreille, venant caresser le boucle d’oreille, avant de laisser cette mains glisser un peu plus haut. Tiens… Etrange ces cheveux ne son pas couper partout pareil.

« Votre coiffure est intrigante. »



codage par palypsyla sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 97
Date d'inscription : 09/03/2013

Carte d'Identité
Âge du personnage :: 25 ans.
Orientation sexuelle :: Baiseur.
Métier :: Meihua.
avatar
Xing Nanzi-Qi
MessageSujet: Re: Une tasse pour mieux se connaitre.   Mar 12 Mar - 3:27




Le rire du Meihua m'a fait sourire, oui je ne suis pas le plus accessible et j'en suis grave conscient, c'est peut être pour ça que ça me fait sourire comme ça. Je suis du genre à ne pas faire attention aux gens, donc je ne vois pas forcément quand les gens essayent de m'aborder ou de me parler, moi, il me faut du concret, du direct, pas de sous entendu, on y va franco sinon rien. Parce que je suis pas le plus intelligent des mecs d'abord et puis que je ne suis pas non plus le gars plus passionné dans mes relations. Je n'écoute pas les gens, je ne me rapproche que par le sexe. Il n'y a que le sexe qui fait en sorte de me mettre de bonne humeur et à l'aise avec les gens de manière générale.
La couleur qui montait à ses joues était particulièrement mignonne et attirante mais je me suis bien gardé de le commenter, juste un sourire, qu'il ne pouvait voir, qui ne quittait pas mon visage. « Me détendre est un plaisir avec vous. »

Il soupire, je souris encore plus et je déglutit, bien content de l'effet que je peux lui faire. Cependant, je me suis pas attendu à ce qu'il vienne à son tour, mordiller mon oreille, et me faire frémir tout entier. Il avait touché ma boucle d'oreille, tiens ça à du lui faire une surprise ça. « Des doigts habiles vous dîtes ? J'ai hâte de voir ce que ça donne tiens... » C'était étrange de s'allumer entre Meihua parce que déjà ce n'était pas notre job et puis surtout je ne savais pas vraiment si on était vraiment autorisés à avoir des relations sexuelles entre nous. Dans tous cas : j'en ai rien à foutre. Si j'ai envie de me taper Li-Qin je me le taperais. Parfois, j'aime juste tripoter un peu chauffer sans vraiment coucher. Ça dépend de l'ambiance, on verra bien tiens. Je ne dirige pas les actes de mon collègue.

Après que j'eus léché ses doigts, il en fit de même, comme s'il cherchait à me goûter. Oh toi mon petit, je vais prendre un malin plaisir à te prendre dans tous sens, tu vas goûter là. « Oui, je ne passe pas par quatre chemins, c'est vrai. » Il ne faut pas que j'oublie de lui répondre, sinon il va se demander à quoi je pense... Quoi que, il doit sûrement déjà le savoir vu les gestes que je fais sur son corps. Je ferme alors les yeux quand il pose sa main sur mon épaule et qu'il la caresse, je ne dis rien, ce geste là ne me dérange pas. J'aime la description qu'il fait de moi. « J'ai tendance à ne pas cacher ce que je veux et ce que je pense c'est vrai aussi.  »

Il se pencha vers moi et ma main remonta alors chatouiller légèrement son entre-jambe du bout de mes doigts. Je me lèche les lèvres et soupire à son oreille, juste pour attiser son désir. « Elle est en effet bien imposante... Malheureusement cela effraie souvent les gens. » Mais pas lui. J'étais sûr que lui non. Non il ne pouvait pas avoir peur de ça, c'est un homme audacieux. Je déglutit encore, sa main est maintenant sur mon entre-jambe. Moi j'ai ma main sur sa queue, que je câline doucement sous ses vêtements. A la vue de tous, on ressemble à deux hommes certes proches qui se câlinent un peu, mais venant de deux Meihua ça doit pas trop choquer. S'ils savaient ce que je tiens là tout de suite. Miam. Et le pire c'est que c'est juste pour tenter de perturber ce bel aveugle qui bois son thé. Je finis le mien rapidement.

« Je viens d'ailleurs en effet, mais ne vous en faites pas, nous sommes différents en tous points. » Oh oui, mes méthodes sont bien différentes des tiennes mon cher collègue adoré. J'en ai marre de parler, alors je ne répond pas à ses autres questions, je m'approche de lui et lentement, je passe ma langue sur les lèvres de mon partenaire, avant de la mordiller avec délicatesse. Je plissais les yeux et savourais le miel alors que ma main allait et venait avec lenteur sur son sexe, je finis par la retirer et je demande d'une voix douce et envieuse. « Ça te dit de rentrer à la maison...? »



Libre a toi de commencer un nouveau RP ailleurs si tu veux ;)

_________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: Une tasse pour mieux se connaitre.   Mar 12 Mar - 14:46

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une tasse pour mieux se connaitre.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une tasse pour mieux se connaitre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 100 questions pour mieux se connaître
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)
» Séduire pour mieux détruire ... :)
» -[ Les chemins se séparent pour mieux se recroiser ? ]-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Meihua Chengshi  :: Entre nous :: Les rps-