Partagez | .
 

 Il fait si froid dehors ~~Hyuen~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Il fait si froid dehors ~~Hyuen~~   Ven 15 Mar - 12:37


Réchauffons-nous.


with
Li-Qin Bei
Hyuen Lyao

[viennent d'ici Clic ]

Notre jeune ami eu un sourire, il avait appris à accepter qu’on le trouve beau, parce que pour tout avouer, avant il avait tout le temps peur de ne pas être à la hauteur, heureusement il avait eu son mentor, celui qui l’avait toujours soutenus.

« Je ne suis pas frileux. »

C’est vrai qu’il avait l’habitude du froid, bon on ne pouvait pas dire qu’il n’avait pas froid mais il pouvait le faire, faire croire qu’il n’avait pas froid, il suffisait d’y penser.

Hai souris doucement a l’autre apprenti, avant de se redresser doucement, il avait l’habitude de se fondre dans la foule, au milieu de tous ces gens magnifique il se sentait des fois un peu banal, ho il savait qu’il n’était pas laid, mais comparer a Li ou même Hyuen il se sentait assez loin de leur beauté. Non que cela le gène lui cela lui plaisait d’avoir cette place un peu en recule, il pouvait observer plus facilement.

« Oui je suis Hai-Chao Fa, je viens souvent observer les danseurs. »

Un rire échappa au jeune homme alors qu’il s’inclina doucement, remerciant encore les deux homme, avant qu’il ne parte en courant, encore une chose que lui enviait Li, il avait tellement d’énergie dans ce corps, et tellement à dépenser, alors que lui faisait toujours tout lentement, prudemment.. Chaque geste était assez calculer que pour ne pas faire de dégâts… Une chorégraphie de vie tout simplement.

« Bien allons y. »

D’un pas sur il se mit en marche, il connaissait le jardin presque par cœur et le dragon de la terra l’aidait à ne pas tomber, la terre semblait si sur sous ces pieds… Souriant il enleva ces souliers arrivés à la maison, bon sa chambre... Encore une fois il connaissait l’endroit par cœur, il y vivait depuis si longtemps…

Il avait de la chance d’avoir une chambre a rez de chaussé, de taille agréable, elle était remplie de coussin, et d’un lit moelleux, les meuble était bas et collé au mur pour qu’il se cogne le moins possible, les armoires incrusté dans les murs était emplis de vêtements agréable et divers.

Souriant il fit signe au jeune homme de s’asseoir, avant de venir chercher un kimono plus simple qui était sur le lit, c’est celui qu’il portait quand il restait ici... Sans hésiter, il se changea, pourquoi se serais t’il cacher d’ailleurs. en douceur il passa son kimono or et brun, plus court que l’autre, mais tout aussi chaud.

« Si tu veux jouer un peu, je vais aller chercher le thé. »

Ici il pouvait le faire, son chien à ces pieds il ressortit de la chambre, comptant avec attention les pas pour aller jusqu’au cuisine. La ou il savait y avoir toujours une personne pour lui verser de l’eau chaude dans une théière. Mais ce qu’il venait surtout chercher c’est le sucrerie.. Des Taiyaki ces pâtisserie en forme de poisson, fourrée a la pâte d’haricots rouge qu’il aimait beaucoup… Oui notre jeune ami était gourmant et alors.

Cela lui fit penser à autre chose, il demanda au cuisiner de lui servir aussi deux bols de ramen, deux bon gros bol, bien oui le jeune homme avait passer l’heure de manger et il commençait a avoir faim, le plateaux était un peu lourd, heureusement qu’il avait les tasse et le thé dans sa chambre.. D’un hochement de tête il remercia l’autre avant de retourner chez lui marchant très lentement, mais sans se perdre, et surtout sans rien renverse.

« Voila.. »

Doucement il posa le tout sur la seul table basse qui se trouvait dans la chambre, s’y agenouillant avec savoir avant de pousser un soupir de soulagement. Ce genre de chose lui demandait toujours beaucoup de concentration et l’épuisait, d’un geste il indiqua un coin avec un jolie armoire en bois noir.

« Dans le deuxième tiroir en passant du bas, tu trouveras les sachet de thé… Et les tasses. J’aimerais que tu les prennes, et que tu mette un peu de cannelle avec le thé s’il te plait. »

Oui parce que là il n’avait plus aucune envie de bouger, se penchant il tâtonna pour trouver l’un des bols et le poser de l’autre côté de la table comme pour inviter l’autre à venir le rejoindre, l’odeur de la nourriture lui mettait l’eau à la bouche.

« Je t’ai pris un bol aussi je ne savais pas si tu avais déjà mangé ou non »

Malgré sa fin, il attendait simplement que le jeune homme l’aille rejoins.

« Parce que personnellement j’ai vraiment faim. »

A cet instant il avait le visage d’un enfant, qui aurais du mal à attendre qu’on lui serve le repas. Mais pas un instant il ne perdit sa position, son fessier poser sur ces talons, il semblait la patience même, seul son petit air gourmand le trompait, mais c’était mignon non ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: Il fait si froid dehors ~~Hyuen~~   Lun 18 Mar - 13:25


Suivant le plus âgé, tout en tenant le shamisen entre ses mains douces, il se permettait d’observer d’un œil attentif la chambre de Li. Alors, les Meihuas confirmés avaient vraiment ce type de privilège ? Il était envieux. Eux qui dormaient tous ensemble dans une grande pièce, certes luxueuse, mais moins agréable qu’une chambre individuelle comme celle-ci. Bien sûr, vivre avec les autres dans la même pièce, contribuais à nouer des liens forts les uns les autres, créant un climat familiale de fraternité. Mais tout de même, Hyu aurait voulu avoir sa propre chambre, avec plus d’intimité et plus de solitude, dans les moments ou il voulait être seul pour réfléchir et profiter du calme, comme ce matin au ruisseau.

Il admirait Li Qin, une telle assurance malgré un handicape plus que dérangeant. Cet homme faisait preuve d’une grand habilité, et se débrouillait même mieux que lui qui voyait parfaitement bien. Oui, c’était admirable, il faisait de plus preuve d’une grande sagesse que le roux aller acquérir surement avec les années futures.

Ecoutant le brun, il prit place entre les oreillers de soie, chose courante dans la maison des Meihuas, le grand luxe à l’état pur. Il suivi du regard le Meihua confirmé avant de s’apercevoir qu’il prenait un autre kimono, pour se changer. Alors il détourna simplement le regard, sans paraitre choquer ou voyeur. Le roux retira d’ailleurs la cape de son ainé qu’il posa, après l’avoir pliée, près du canapé, rendant son emprunt, dont il était encore honteux. Cette situation embarrassante que d’être gelé, et de devoir emprunter des vêtements chauds pour se couvrir, tout simplement à cause de sa réaction impulsive et coléreuse. D’ailleurs, sa chute dans les escaliers, lui laissait encore une douleur à la cheville, qu’il tentait d’ignorer. Mais c’est en boitant légèrement qu’il s’était déplacé jusqu’ici en suivant l’aveugle.

Il porta ses mains à sa cheville, la frottant un peu, il souleva le pan de son kimono, et il vit alors que celle-ci avait gonflé, mais que peu, il était rougit également. IL poussa un soupire las. Il y porterait quelque chose de froid tout à l’heure, n’osant révéler qu’il avait mal au brun. Ne voulant pas à nouveau, paraitre ridicule et stupide, surtout que sa chute l’était. Il préférait alors souffrir en silence, et penser à autre chose.

« C’est une grande et belle pièce, les Meihuas confirmés on une telle chance. »

Li, lui indiqua qu’il pouvait jouer. Alors il prit le shamisen, qu’il avait posé à coter de lui avant de s’asseoir plus tôt. Il ôta le tissu qui le protégeait, ainsi que la petite cordelette fine et belle qui l’attachait :

« Merci Li Qin, je n’osais vous demandez d’en jouer. »

Il porta d’abord ses mains aux embouts tout en haut de l’instrument. Testant la sonorité et les accords du shamisen, puis prenant le petit grattoir de bois, il se mit à frôler les cordes dans un geste habitué, et fort bien précis. Provoquant un son, alors de sa main gauche agile, il se mit à pincer les cordes du manche en frottant rapidement de son autre main plus bas.

Il jouait une mélodie bien connue, une sur les combats passés des dragons luttant pour construire Meihua Chengshi. Mais il avait accéléré le tempo, pour donner une musique plus agitée et plus dansante que l’originale qui était calme et était détendue. Ca démontrait à nouveau sa personnalité pressée, stressée, et trop rapide. C’était une musique qui était plus faite pour danser, ce qu’il jouait. Il imaginait d’ailleurs les pas de danse qu’il aurait pu mettre sur celle-ci.

L’ainé revint avec un plateau garni. Il y avait des ramens, cela tombait bien, il n’avait pas mangé depuis ce matin. Et avait boudé au lieu d’aller déjeuné.
Il sourit en entendant Li soupirer, comme il comprenait, cela devait être dur au quotidien de vivre « normalement » en ne voyant rien, il se leva, s’empressant de l’écouter, et d’aller chercher les tasses et le thé dans les tiroirs. S’il pouvait soulager un peu la vie de son « senpai », il le ferait sans problème.

« Voilà Li, vous savez, vous êtes vraiment admirable, vous arrivez à faire tellement de chose sans avoir la vue, même moi je ne fais pas le poids face à vous. Et je n’ai aucuns handicapes, pourtant. »


Il parlait d’une voix franche, mais après avoir débité ces paroles, il se sentit stupide. Cela pouvait offenser Li, c’était irréfléchi, il avait parlé trop vite encore. C’était presque impoli. Alors, il regarda le brun et avec rapidité et des gestes inutiles, car son interlocuteur ne pouvait les voir, il dit :

« Je-Je suis désolé ! J’ai parlé trop vite, je ne voulais pas dire de choses incorrectes. Juste que, vous êtes si doué, alors je trouvais ça vraiment génial. »

Il reprit place près de lui, regardant les bols de ramens, mais s’occupant du thé avant. Avec dieu sait une concentration extrême, pour ne pas s’afficher encore plus inexpérimenté que ce qu’il était déjà. Il versa du thé dans les deux bols, avalant difficilement sa salive tellement il avait peur d’en mettre partout. Une fois fait, il écouta Li :

« Oui, j’ai très faim aussi, je n’ai pas déjeuné encore…Je…Boudais….Alors… »

Il ne fini pas sa phrase, passant nerveusement une mèche de cheveux rousse derrière son oreille, un tic, qu’il avait couramment.

« Alors commencez, j’ai servi le thé aussi, mais vous l’avez surement déjà entendu. J’ai très faim aussi ! »

Il prit les baguettes, fit une petite prière, chose habituelle, puis commença à manger ses ramens, ah que c’était bon d’être enfin réchauffé !



(excuse moi du retard, j'étais pas là du week-end)
Revenir en haut Aller en bas
 

Il fait si froid dehors ~~Hyuen~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il faisait trop froid, dehors. ||KELMARIA
» Trop froid pour être dehors. [Autumn ]
» Bouhaha il fait drôlement froid :O [PV]
» Comment ça, il fait trop froid pour se baigner ? Pv. Penny
» Un but gag - hockey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Meihua Chengshi  :: Entre nous :: Les rps-