Partagez | .
 

 Kwong Chiang-Po ~~moine~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Kwong Chiang-Po ~~moine~~   Mer 13 Mar - 12:51

Kwong Chian-Po
NOM : Chiang-Po
PRÉNOM : Kwong
ÂGE : 39 ans
GROUPE : Religieux servant au temple de l'eau /pharmacien

TAILLE : 1m88
POIDS : 79 kilos

QUALITÉS : Solide ( dans le sens ou l'on peu compter sur lui) ,sincère, paisible, agile, combatif. Protecteur, endurant, silencieux.
DÉFAUTS : Peu bavard, colérique, un peu trop protecteur des fois. Fonceur.

AIME : la nature, s'entrainer au arme et au art martiaux, les médicaments. Le riz accompagner de légumes.
DÉTESTE : les menteurs, que l'on blesse les enfants, les putains.

BON À SAVOIR : Le jeune homme est végétarien, il a aussi fait vœux de pauvreté, et se contente souvent de peu pour manger. Il est aussi doué en art martiaux, mais a jurer de ne plus toucher une arme blanche, il se défends donc seulement avec un bâton ou ces poings.



Physique
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Un corps sain pour un esprit sain


Solide, le jeune homme est en effet bien charpenter. Son corps est muscler et bien entretenus, certain dirais qu’il est un peu sec, en effet il ne possède pas un poil de graisse.. Il y a deux raisons à cela, la premier c’est qu’il ne mange que le minimum, pas de sucrerie, pas de graisse, souvent juste un bol de riz avec des légumes, et la seconde c’est qu’il continue à s’entrainer jour après jours. Un entrainement au art martiaux qui a un peu déformer ces mains, ce qui le rend un peu maladroit quand il doit manipuler des choses fragile… Sauf quand cela concerne ses médicaments.

Il est aussi assez bien tatouer, un magnifique sur son épaules, représentait une tête d’homme entouré de vague, un dessin sans grande signification.. Une second un peu plus grand, il représente deux carpes koi autour d’un Ying yang, tout en couleur il lui a fallu un certain temps pour le faire. Et pour finir un quatrième sur son mollet, un dragon d'une jolie couleur grise. Le jeune homme a pour but de tatouer son corps en entier, le couvrir de dessins.

Parlons maintenant de sa coiffure, le jeune homme se rase tous les jours pour que ces cheveux reste bien court, il les coupe comme cela depuis s plusieurs année, il a donc le crane bien chauve. Si vous regarder bien vous pouvez deviens plusieurs cicatrices sur ce crâne et sur le reste de son corps d’ailleurs, rien de grave, mais son corps est marquer.

Le jeune homme a des yeux brun tout ce qu’il y a de plus banal. Des yeux bruns brillant souvent chaleureusement ou d’une lueur bienveillante.






Mental
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Un corps sain pour un esprit sain


Tout comme son corps le jeune homme veut son mental solide... Il n’aime pas faire montre de faiblesse, et vous adresse le plus souvent un air impassible ou un petit sourire doux, les larmes, les cris de colère ne sont pas pour lui. Des signes bien trop voyants de sentiments. Il garde tout au fond de lui, seul l’activité physique lui permet de tout ressortir..

A une époque de sa vie, le jeune homme a été violent, destructeur, il aimait se battre et frapper sur les autres. Pourtant depuis plusieurs année maintenant il ne supporte plus de faire mal, il ne supporte plus de voir le sang, cela le rends malade. Il a encore des cauchemars à cause de certaine action qu’il a commise et pour tout dire il ne pense pas mérité le pardon qu’il a obtenus en venant ici.

Protecteur il ne supporte pas voir les enfants souffrir, il est du genre à sortir une sucrerie de ces poches pour que l’enfant qui pleurer rient. Si il a juré de ne plus jamais se mettre en colère, voir un plus faible souffrir pourrais le rendre dangereux.. Parce que notre ami est un ancien combattant et un bon, il a commencé à pratiqué depuis son plus jeune âge.

Notre ami a toujours été des plus croyant, toujours à vouloir parler au dragon, qu’il a toujours admiré, il n’a jamais compris pourquoi un jour certain homme on put leur en vouloir. Il admire ces dragons forts et puissant, capable de protéger ceux qu’ils veulent. C’est aussi pour cela qu’il prend plaisir à les servir.

Le jeune homme a appris a soigner les plaies pendant les batailles, apprenant avec un vieux moine qui suivait leur troupe, c’était nouveau pour lui de soigner plutôt que blesser, mais cela lui a beaucoup plus, il a d’ailleurs erré quelque temps sur les route avec sur son dos une pharmacies.. Bref disons que notre jeune homme est un peu étrange mais pas méchant.

Une dernier chose le jeune homme adore les animaux, il en s'occupe presque toujours d'eux avec soin, nourrissant ceux qui n’ont plus de famille, les soignants.. Bref on le voit toujours avec un animal, pour l'instant c'est une petit belette qui dors souvent dans son kimono.








Histoire
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Rien qu'une histoire.

« Papa... Papa... Tu t'en vas encore ? »

Doucement le père ébouriffa les cheveux courts de son plus jeunes fils, il avait eu de la chance, trois fils et deux filles c’était magnifique, surtout que tous était à présent d’un âge viable et en parfaite santé... Sauf peut-être sa petite dernière qui ne marchait pas encore alors qu’elle avait déjà dépassé les trois ans.

« Oui fils je dois aller me battre. »

Oui se battre pour la patrie, il vivait à la limite du pays devant sans cesse lutter contre les envahisseurs, les batailles était des fois difficiles et toujours si sanglantes, surtout quand il devait se battre contre les pirates qui venait des fois... Mais la vie était assez douce avec lui, il n’avait jamais été blessé. Se redressant il souris à son fils avant de partir... Pour toujours. Laissant ces enfants orphelins de père… Ce fut un choc pour tout le monde, et pour le plus âgé qui venait à peine d’avoir treize un fardeau, parce qu’il était à présent l’homme de la maison.. Ce fut difficile pour tout …

Surtout quand un de leur oncle prit place dans la maison, cet homme était sévère mais juste, il avait un entrainement militaire assez sévère, qu’il fit suivre aux enfants les entrainant avec une rigueur et un acharnement assez impressionnant, il fallait dire que les enfants était assez douer et qu’il apprenait vite. Le plus jeune des garçons, notre héro montrait de très bonne aptitude, il semblait aimer apprendre à se battre… A tuer… Il allait souvent en chasse avec son oncle...

A l’âge de quinze ans il tua son premier humain, lors d’une traque... Oui une traque, l’homme qu’il poursuivait était un bandit qui s’était enfuis, cet homme avait tué plusieurs femmes… C’est le jeune homme qui tira la flèche qui perça la gorge de l’homme… Si cela fut difficile, le jeune homme fut aussi flatté par les compliments des autres hommes, à partir de cet instant il fut considéré comme un homme. Et put porter le sabre a sa ceinture. Ho qu’il était fière le jeune homme, fière comme un paon... Il s’exhibait et surtout se vantait... Ce qui ne plaisait pas vraiment son frère le plus âgé, qui était plus tranquille, plus retenus…

« Les armes son faite pour protéger pas pour tuer. »

Ce fut la phrase qui marqua la fin de la dispute, que rajouter de plus…Rien il n’avait rien à rajouter, le jeune homme retourna a ces armes, a son entrainement, déjà à cette époque il était du genre têtu a tout vouloir maitriser, cela le sauva de certaine folie d’ailleurs, puisqu’il passait plus de temps à répéter ces gestes qu’à boire au bar comme d’autre jeune… le temps passa immuablement laissant place à un jeune adulte qui eut le droit de diriger sa propre patrouille, composée d’une dizaine d’homme…

Encore une fois il était fier du haut de ces vingt ans… Le jeune homme n’eut pas vraiment le temps de s’habituer a se poste puisque lors de la premier sortie ils eurent affaire a une bande de rodeurs. Des gens qui vivait dans la plaine et qui venait pilier les récoltes des villageois. Le combat fut sanglant, et le jeune homme en tua autant de personne que les autres… Il ne restait plus qu’une chose à faire piller les cadavres et reprendre leurs chevaux… Il avait eu de la chance cette fois il n’avait pas perdus un seul homme...
Comme son oncle lui avait appris il tua chaque personne blessée encore vivant… Sauf une… Alors qu’il allait lui trancher la gorge un détail attira son regard, un visage trop fin… Une bosse au niveau de la poitrine… Une fille ? En effet une fille, qui venait combattre les siens ? Le jeune homme n’eut pas le courage de mettre fin à ces jour, l’attachant il la jeta sur son cheval pour la ramener chez lui.

Une folie parce que la jeune femme était une vrai tigresse, qui faillit bien l’écharper plus d’une fois. Et pourtant elle plaisait bien à notre jeune amis, qui aimait sa répartie et la fougue qui l’habitait. Oui le pauvre homme était tombé d’une sauvage qui préférait s’habiller de pantalon que de kimono. Mais qu’elle importance il parvint à l’apaiser au bout de long mois. Une fois que la jeune femme comprit qu’il ne lui voulait pas de mal elle se calme et parvins même à apprécier ce jeune homme aux caractères bien trempe... En effet plus d’une fois il se battit pour des broutilles ou parce que quelqu’un l’avait insulté … Ils furent amant… Amoureux…. Et la jeune femme porta un enfant de lui…

Sauf qu’elle semblait a présent dépérir.. Malgré la présence de leur fils… Malgré qu’il vivait depuis presque deux ans ensemble.

« Je veux revoir ma famille. »

Le cœur lourd le jeune homme laissa repartir la jeune femme, avec son fils, se demandant si il la reverrait un jour… Et il commença à attendre, à attendre… Une semaine puis deux s’écoula sa femme devait revenir aujourd’hui... Et en effet elle lui revint… Mais juste sa tête… Accompagné de celle de leur fils. La famille de la jeune femme n’avait pu supporter le déshonneur d’un t’elle union…

« Il payerons tous. »

Le jeune homme avait sombré, la colère l’aveuglant… sans plus réfléchir il saisit ces armes, avant d’aller trouver son oncle et de lui demander quelque hommes, il fallait que cette violence cesse… Ce fut le début d’une période sanglante, le jeune homme et ces hommes attaquait un camp exterminant tous ceux qui s’y trouvait… Sans aucune hésitation, cherchant à oublier la douleur dans le sang... Il fut blesser plus d’une fois mais il s’en fichait, il voulait juste… Tuer ou être tuer…

Les mois passèrent et la douleur ne cessait pas... Au contraire, jusqu’à maintenant il n’avait eu affaire qu’a des guerrier mais ce dernier camps était différent c’est là que vivait le père de celle qu’il avait aimé, celui qui l’avait condamnée. Cette nuit-là lui et ces hommes entrèrent dans le camp, égorgeant ceux qui auraient pu leur nuire… Pourtant tout ne se passa pas comme prévus alors qu’il venait de trancher la gorge du chef, il sentit une présence derrière lui et la transperça, avant de poser son regard sur un tout jeune homme, surement pas plus âgé que dix ans... Le regard de l’enfant le transperça, le paralysant…

Il n’avait jamais tuer d’innocent jusqu’à présent, et voir son épée transpercer se corps fragile le fit sombrer un peu plus loin, lâchant son épée, il sortit du bâtiments en titubant, ce qu’il découvrit fut assez violent en effet, ces hommes avait comme toujours entasser les corps pour les bruler.. Mais il vit autre chose, logiquement il partait en avant laissant ces hommes faire quand il avait fini la bataille.. Mais cette fois il les vit violer les pauvres femmes... Son cri de colère résonna longtemps dans la nuit… Il se sentait si sale… Comme prit de folie, il s’attaqua a ces propres hommes, frappant des poings et des pieds les assommant à tour de rôle, sa formation premier était celle d’un guerrier à main nue…

Le corps plein de sang, blessé à plusieurs endroit, il finit pourtant par sortir du village, se mettant à marcher droit devant lui. Vers la montagne la plus proche, plus d’une fois il tomba évanouis... Avant de se réveiller et de repartir en avant, il n’avait que vingt-trois ans et il avait l’impression d’avoir déjà cent ans... Ces plaies s’infectaient mais il n’en avait rien à faire…

S’écroulant il attendit simplement la mort. Sauf que la mort ne vient pas, il fut trouvé par un moine vagabond... Cet homme le soigna et écouta ces délires… Pourtant il ne le jugea pas.

« Les erreurs que tu as commise tu ne pourras les expier qu’en vivant en te consacrant au bien être des autres. »

Ces mots apaisèrent un peu le jeune homme, qui demanda à suivre le jeune homme, il avait toujours vénérer les dragons, mais il n’avait jamais pensé les servir comme le faisait l’homme. Peu à peu il apprivoisa sa peine, et demanda à l’autre de le guider... C’est avec lui qu’il apprit à maitriser ces émotions, a contrôler cette soif de sang qui l’envahissait encore quelque fois..

C’est pourtant seule qu’il décida de ne plus jamais toucher a une armes, de faire vœux de pauvreté, de ne vivre que de ce qu’on lui donnait... C’est seul qu’il décida de ne plus blesser non plus les animaux. C’est cet homme aussi qui le conduisit dans un temple perdus dans la montagne, là-bas se trouvait quelque personne vivant le plus simplement possible… Les moines travaillaient la terre pour avoir assez à manger et surtout il méditait soit par l’immobilité soit par les mouvements de combat, ils apprenaient aussi. Il s apprenait à utiliser les herbe et à en faire des médicaments.

Il resta là-bas huit ans, vivant dans un silence presque complet apprenant du mieux possible… Il guérissait lentement mais surement, si il ne pouvait se pardonner il apprit à s’accepter. A présent il fallait expiée, le jeune homme remercia les moines de l’avoir aidé et repartit sur les route, il avait cette fois sur le dos une boite un peu spéciale remplie de médicament et de pansements, elle fut son instruments de bataille.

Dans chaque village ou il passait le jeune homme soignait sans rien demander de plus qu’un petit bout à manger… Il erra sur les route pendant plusieurs année, devant des fois se défendre, mais souvent son bâton lui suffisait. Il y a quatre ans, alors âgés de trente-cinq ans il arriva à cette ville bénie qu’est Meihua Chengshi, il resta de long mois devant ces porte avant d’oser entrer pour demander à servir les dragons… Il ne pensait pas y arriver..

Pourtant quand il n’avait pas peur qu’on l’accepte ou non, il prendrait cela correctement.. Quand il vit le vieil homme entré notre amis s’exprima sans aucun faux semblant expliquant assez simplement son chemin et l’envie qu’il avait de servir les dragon, mieux encore qu’il ne le faisait maintenant.. Il ne sait toujours pas pourquoi le sage le laissa entrer, mais il fut flatté.

Commença alors une nouvelle vie, qui se partageais entre ces services aux temples et les sorties qu’il faisait pour aller soigner les gens à l’extérieur de la citée… Il avait besoin d’aider on peut d’ailleurs le voir souvent travailler dans les champs pour aider a récolter ou dans la forêt pour couper le bois, le jeune homme est un prêtre discrets mais accueillant. Sa vie est aujourd’hui tranquille.









Revenir en haut Aller en bas


Messages : 419
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 30
Localisation : Meihua Chengshi

Carte d'Identité
Âge du personnage :: 24 ans
Orientation sexuelle :: Mêle-toi de tes fesses.
Métier :: Serveur au salon de thé.
avatar
Minh Beifong
MessageSujet: Re: Kwong Chiang-Po ~~moine~~   Sam 16 Mar - 13:56


FÉLICITATIONS !


Tu es validé !


J'ai beaucoup aimé ton histoire, c'est très touchant la façon dont il a totalement changé sa vie et sa façon d'être, j'aime vraiment bien.
Attention cependant à ne pas le rendre trop puissant, entre les arts martiaux et les soins...! Mais je pense qu'il n'y aura pas de souci, étant donné qu'il ne souhaite plus se battre.

Tu peux dès à présent aller recenser ton avatar, faire ta fiche de lien et de demandes de rp, et commencer à faire tes rp !
N'hésite pas à passer sur la chatbox pour papoter avec tout le monde.

Amuse toi bien parmi nous.


_________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meihua-chengshi.forumactif.org/
 

Kwong Chiang-Po ~~moine~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les votes du Moine et du Villageois Susceptible
» L'habit ne fait pas le moine... [Pv: Chatiel] [SPOILERS!!!]
» L'habit ne fait pas le moine. [Self-Murder]
» Sokkan Do'Strar l'assassin gris [Moine de Tari]
» Question sur Pathfinder et le moine.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Meihua Chengshi  :: Entre nous :: Les présentations-