Partagez | .
 

 Continuons donc de faire connaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Continuons donc de faire connaissance   Mar 12 Mar - 14:31


Une petite pipe ?


with
Li-Qin Bei
Xing Nanzi-Qi

[viennent d'ici Clic ]

Dieu qu’il aimait cette vie qui le faisait tant de cadeaux, il avait tellement envie de toucher le jeune homme, de connaitre son visage. Oui oui tu allais savoir ce que mes doigts pouvait faire, le vilain coquin.. Enfin il était surtout extrêmement douer pour les massage et pas seulement les doux massage destiner à détendre les muscle, des autres massage aussi.

Mais en effet il était différent de lui, lui-même cachait tout au fond de lui, en tous cas ce qu’il considérait comme des mauvais envie, il ne disait jamais vraiment tout gardant une part de lui plus ou moins mystérieuse, pourquoi ? Parce qu’il n’avait pas le charme ni la présence virile de l’autre, et il ne l’aurait jamais. Non pas qu’il en veuille, il savait très bien jouer de sa fragilité, de sa douceur pour avoir ce qu’il voulait quand il voulait.

Mais cette main commence doucement à le déranger, pas dans le mauvais sens, mais juste qu’il s’échauffe un peu et cela l’autre dois le sentir... Non non il ne fallait pas gémir ici. Cela ne se faisait pas, pas du tout… Oui différent en tous points intéressant, il n’aurait pas aimé qu’il y en aille d’autre des comme lui, cela ne serais pas amusant.

Ha la vilaine langue qui lui fait entrouvrir la bouche, certaine personne n’aimait pas qu’on les embrasse lui cela ne le gênait pas, il savait que sa mère ne le supportait pas, qu’elle ne voulait pas que l’on mette sa bouche sur la sienne, qu’elle idiote. Le souffle du plus fin était un peu plus court que la normale, pourtant son rire sonna naturel a la demande.

« Bien sur rentrons. »

Délicatement se lever, avant de s’incliner doucement devant le vendeur, pour le remercier, et comme toujours sa voix douce et élégances monta doucement dans l’air.

« Je vous remercie pour ce repas. »

D’un mouvement lent il vient poser sa main sur le bras de l’autre, il avait besoin de cet appui pour se guider surtout entre les tables. Il put marché un peu plus facilement quand ils furent dehors et plus vite aussi, malgré sa taille le jeune homme pouvait avoir un pas énergique loin de celui qu’il entretenais habituellement, mais il ne voulait pas non plus que l’autre fasse trop d’effort pour s’adapter a son pas.. Et puis la terre était son amies, il aimait la sentir sous ces pieds.

Enfin ils avaient de la chance aussi la maison de meihua n’était pas loin…

« Allons dans ma chambre. »

Une fois le pied poser dans la maison il lâcha le bras du plus grand avant de s’avancer d’un pas décider, il n’hésitait plus ici, il connaissait chaque latte de bambou. Le trajet a sa chambre fut assez rapide, une belle grande chambre, avec une salle de bain individuelle… Il avait aussi la chance d’avoir une chambre qui donnait sur le jardin, fermer par une porte fenêtre la chambre était bien chauffée…

Le sol était couvert d’épais tapis bien chaud qui caressait la plante des pieds, puisque le jeune homme se déplaçait toujours pieds nu, plusieurs armoire le couvrait avec divers objet, surtout des objets qui lui avait été donné le préférer était le gramophone qui trônait sur un petit meuble en boire laquer noir. A la fenêtre deux cages avec des serins. Le lit était composé d’un grand matelas qu’il avait expressément demandé. Couvert de coussin et de fourrure il semblait appeler a se coucher…

Il y avait aussi un fauteuil bas pleine de coussin.. Oui notre amis aimait les coussin.. Tout cela dans des couleurs chaudes et chaleureuses. D’un pas rapide il allait prendre place dans le dit fauteuil, se débarrassant au passage des robes qui lui tenait a présent trop chaud, ne gardant qu’un kimono tout simple. Avec un soupire il posa la boite laquée contenant sa nouvelle pipe…

« Ça te gène si je fume, »

Doucement il prépara l’objet, il adorait sentir la fumée dans sa bouche, surtout quand elle était parfumée au jasmin comme ce qu’il préparait pour le moment... D’un mouvement souple il laissa tomber un manche de son kimono dévoilant sa peau blanche, tout comme il avait laissé les pan de son vêtement dévoiler ces jambes… Portant la pipe a sa bouche, il s’allongea a moitié dans le divan, un peu comme un invitation a la paresse, ou simplement pour aller l’autre…

« Installe toi je t’en prie. »

code © Luny • Apple-Spring • 2012

Revenir en haut Aller en bas


Messages : 97
Date d'inscription : 09/03/2013

Carte d'Identité
Âge du personnage :: 25 ans.
Orientation sexuelle :: Baiseur.
Métier :: Meihua.
avatar
Xing Nanzi-Qi
MessageSujet: Re: Continuons donc de faire connaissance   Ven 15 Mar - 15:31




La tension est vite montée entre nous en fait. Il faut dire que je ne suis pas innocent là dedans, je l'avais cherché, et en plus j'avais envie de jouer avec ce joli collègue. J'assume ce que je suis, je suis un dragueur, un baiseur, j'aime ça et je ne vais pas me changer du jour au lendemain. Il est pas encore né le mec qui me fera me calmer là dessus. Oh non, je ne connais encore personne qui serait capable de me faire rentrer dans le droit chemin. Je me met à sourire quand je le sens s'échauffer doucement. Ah alors je lui fais de l'effet à le caresser comme ça. Faut, dire j'y allais pas de main morte.
Il faut que nous changions d'endroit, oui il le faut, et enfin, je me le ferais ce petit cul de Meihua passif. J'avais envie là, j'étais chaud. Et même si je n'aimais pas embrasser, j'adorais passer ma langue sur ses lèvres sucrées.

Je me lève et salue d'un mouvement de tête le gérant avant de laisser Li-Qin se tenir à moi pour sortir des lieux. Je marche naturellement vite, naturellement d'un pas décidé, naturel... Oui je suis étrangement naturel là, je ne surjoue pas, je ne charme pas, je reste moi et ça semble intéresser mon collègue qui avait l'air de vouloir la même chose que moi. Nous marchions donc, et oui, notre maison n'était pas loin, je connaissais les lieurs comme ma poche aussi, mais c'était bien plus surprenant de voir un aveugle se débrouiller aussi bien là dedans.
Nous allons dans sa chambre, elle est juste à côté de la mienne et ça me fait sourire. Comme chez moi, j'ai déjà retiré mes chaussures à l'entrée de la maison, et je me pose dans un coin, analysant les lieux. Jolie chambre confortable en soit. « Mignon ici... »

Il prépara sa pipe et en guise de réponse j'acquiesçais simplement. M'avançant vers le fauteuil sur lequel il était assit. Je me glissais dans son dos et m'agenouillais afin de pouvoir poser mon menton contre son épaule. « Ça ne me dérange pas si pendant ce temps je peux te toucher et si tu me passes un peu de pipe de temps en temps. » Je dépose quelques baisers dans son cou et je ris finalement, me levant pour retirer mon kimono de sorti et rester dans un simple pantalon de lin tombant sur mes hanches, torse nu, il fait assez chaud ici. Je me rapproche de lui et vient m'asseoir à genoux entre ses jambes, mes mains posées sur ses cuisses. « Alors raconte moi... Pourquoi m'avoir emmené ici ? »

_________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: Continuons donc de faire connaissance   Dim 17 Mar - 15:54


« Merci »

Le jeune homme souris, sa chambre était à son images n’est pas. Il adorait les coussins et tout ce qui était doux, ici il pouvait même faire l’amour sur le sol et ne pas avoir mal aux fesses, ou simplement pouvoir s’y endormir. Oui notre ami adorait son confort, il adorait quand il pouvait être au chaud et bien à l’aise. Il adorait le confort qu’il avait dans cet endroit, d’avoir des vêtements bien chaud et surtout de bien manger, il savait qu’il avait une chance hors du commun de vivre dans cet endroit d’avoir été choisi… Et pour rien au monde il n’aurait voulu vivre autre chose.

« Bien sur. »

L’aveugle alluma tranquillement sa pipe laissant échapper un petit soupire de bien être au baiser que l’autre posait dans son cou, c’était le genre d’attention qui lui plaisait bien, il adorait qu’on s’occupe de lui, qu’on aille envie de le dévorer. Ho il est en train de se déshabiller, le sourire de l’homme aux cheveux longs se fit un peu plus grand…

« Ho les raisons c’est que je n’avais pas envie que tu me saute dessus dans la rue. »

Un nouveau rire lui échappa, alors qu’il tendit la main, laissant sa pipe coincer entre des dents, savourant l’odeur qui montait dans l’air. Ces doigts se posèrent doucement sur ces lèvres les dessinant avec douceur, avant de remonter doucement, il avait vraiment un beau visage c’était agréable.

« Et puis j’aimerais bien apprendre à mieux te connaitre. »

Délicatement il se pencha, respirant avec plaisir l’odeur de l’homme, il avait une saveur particulière.

« Tu sens bon tu sais… »

D’un mouvement il tendit la main pour poser la pipe entre les lèvres de l’homme qu’il puisse inspirer un bouffée, bon ce n’était que du tabacs avec des fleurs, mais c’était agréable surtout à l’odeur, il ne fumait pas souvent des drogue, simplement parce qu’il ne voulait pas manquer quelque chose…

En douceur il écarta les cuisses, comme pour que l’homme s’approche un peu plus de lui. Sa main glissa doucement sur son cou venant caresser sa nuque avant de remonter sur ces cheveux, cette coupe l’intriguait vraiment… Un petit rire lui échappa alors qu’il sentit les cheveux raser de l’homme sous ces doigts.

« C’est bizarre les cheveux rasé. »

Oui mais amusant, il continua a caresser en douceur ces cheveux, écartant son kimono d’un mouvement de jambe, pour dévoiler ces cuisses et ces jambes, de belle jambe bien élancée, et légèrement musclée. Jambe qui bougea encore pour venir en douceur se poser sur l’entre jambe de l’homme, la caressant doucement.

« Tu n’es pas d’ici n’est pas , je n’ai pas l’impression que tu étais la a mon arrivée. »

Et heureusement parce qu’il n’était pas reluisant a son arrivée, trop mince, maigre même, les cheveux court et des blessures légère sur tout le corps, il était même manger par la vermine. Enfin cela il ne fallait pas y penser, il préférait pour sentir le membre de l’homme sous son pied, tiens tiens du lin. C’est agréable
code © Luny • Apple-Spring • 2012

Revenir en haut Aller en bas


Messages : 97
Date d'inscription : 09/03/2013

Carte d'Identité
Âge du personnage :: 25 ans.
Orientation sexuelle :: Baiseur.
Métier :: Meihua.
avatar
Xing Nanzi-Qi
MessageSujet: Re: Continuons donc de faire connaissance   Mer 20 Mar - 13:12



C'est bizarre mais, en fait, ce mec... Il est totalement à l'image de sa chambre. Une boule de douceur qui se prélasse dans ses coussins. Ouais je l'imagine bien dans cette chambre, allongé au milieu de ces divers coussins colorés, sa main descendant le long de son corps pour venir écarter les pans de son kimonos pour venir ensuite se caresser voluptueusement le sexe et se faire parvenir à l'extase. Diantre. Et dire que je suis dans la chambre juste à côté. De quoi vous donner envie d'aller lui rendre visite tous les soirs.
Dehors le jour décline, je souris en voyant cela, bientôt la pièce serait plongée dans l'obscurité. Pour Li-Qin aucun problème, il est constamment dans le noir, cela ne le changera pas. Moi non plus, cela ne me change pas. En effet, avec la bénédiction du dragon je suis apte à voir dans le noir quand je le veux. Sérieusement, le dragon de la foudre est vraiment un mec cool. Je suis tellement heureux quand je le rencontre bien qu'il soit à l'extérieur de la ville, il reste le dragon le plus beau qu'il m'était donné de voir. Et pourtant, j'en ai vu des dragons... « En effet, il aurait été difficile de me retenir plus longtemps, encore un peu et je te prenais sur ces coussins dans le salon de thé. Mais je ne pense pas que monsieur Beifong aurait été heureux de cela. Il n'a pas l'air très aimable... »

Oui, j'avais grandis avec les dragons, de là d'où je viens, les dragons mineurs et les femelles sans aucun pouvoirs viennent sur les hauts des montagnes pour pondre leurs œufs et nous, nous les protégeons. On adore les dragon, notre peuple est un peuple un peu précaire, on ne vit pas avec les avancées technologiques connues de Meihua Chengshi ou de Xinzang de Huoshan la ville où le dragon du volcan à élu domicile et où il donne son savoir à qui veut bien l'entendre. Je crois qu'il y a une rivalité entre Meihua Chengshi et Xinzang de Huoshan... Mais bon. Si guerre il doit il y avoir, je retournerais sans me poser de questions dans ma montagne, retrouver ma fiancée, retrouver ma famille, et rire avec mon peuple. S'il savaient ce que je suis devenu. Je crois qu'il me rejetteraient. Après tout, se souviennent-ils encore de moi ? J'ai disparu depuis l'âge de mes onze ans. Là où on m'a repéré pour devenir Meihua. A l'époque je n'y connaissais rien. « Apprendre à me connaître? » C'était curieux tiens, quelqu'un qui voulait me connaître. Ce n'était pas habituel surtout pour moi.

Je le laisse toucher mon visage, je me dis qu'au fond, comme il est aveugle, c'est sa seule façon de me voir. J'aime pas trop me faire tripoter mais je pense qu'avec Li je peux faire un effort. Ce sera dur mais tant qu'il ne touche pas mon torse, je suppose que je peux m'en sortir plutôt bien. Dieu, il est vraiment excitant comme ça, son kimono à moitié retiré, laissant entrevoir certaines parties agréable de son corps, ses longs cheveux noirs tombant sur sa peau pâle, et avec cette pipe en bouche, cela lui donnait un style tout à fait singulier. Je le laissais me découvrir, me humer, s'approcher de moi, je le laissais apprendre mon corps par cœur s'il le voulait. Moi, je fermais les yeux un instant, savourant ses caresses alors que je tirais lentement sur la pipe, profitant du tabac fleurit qui envahissait mes poumons d'une manière fortement agréable. « ...Hmmm... »

Je profitais du tabac, des caresses sur mon corps, je frissonnais un peu. Et bientôt je sentis son pied sur mon entre-jambe déjà légèrement gonflée. Je n'étais pas adepte des pratiques sexuelles engageant les pieds, mais je dois avouer qu'au vu de nos positions respectives, cela s'y prêtait assez bien... Rapidement, mon sexe durcit de plus en plus, pour se dresser lentement sous le pied du beau Meihua aveugle. Et moi, je lui avais rendu sa pipe pour pouvoir m'approcher encore plus de lui entre ses jambes. Je me redressais juste un peu sur mes genoux, déposant des baisers sur l'intérieur de ses cuisses en lâchant des soupirs d'envie, mon bassin bougeant naturellement sous son pied. Rah bon sang. Qu'il est dur d'être un baiseur comme moi et de démarrer au quart de tour. « C'est une coupe de cheveux traditionnelle de chez moi... » Soufflais-je alors, entre deux baisers sur ses cuisses alors que mes doigts effleuraient son membre lentement.

« Je suis arrivé ici à mes onze ans... Tu es arrivé quand toi ? On s'est peut être juste jamais croisés... Tu sais moi j'suis pas aimable j'vais pas voir les gens... » J'eus un petit rire alors que j'entourais son sexe de mes doigts pour commencer à le caresser de bas en haut avec lenteur, ma langue glissant le long de sa cuisse.

_________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Continuons donc de faire connaissance   

Revenir en haut Aller en bas
 

Continuons donc de faire connaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TUTO] Faire des socles
» Faire des arbres?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» [Tutoriel] Une gourde sympa à faire.
» Faire disparaitre des traces de feutre permanent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Meihua Chengshi  :: Entre nous :: Les rps-