Partagez | .
 

 SHAIMING – not so cold.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatarInvité
MessageSujet: SHAIMING – not so cold.   Lun 11 Mar - 16:55

SHAIMING WAN-QIAN
NOM : WAN-QIAN
PRÉNOM : Shaiming (soleil)
ÂGE : 22 ans
GROUPE : RELIGIEUX - jeune prêtre des glaces / Professeur de jujitsu et capoeira

TAILLE : 185 cm
POIDS : 73 kg

QUALITÉS : Eloquent - Calme - Diplomate
DÉFAUTS : Faux - Orgueilleux - Méfiant

AIME : Il adore la chaleur. Laissez-lui l’occasion de paresser au soleil et vous n’en tirerez plus rien. De part ses origines, il aime la neige et la montagne. Les arts martiaux, la méditation.
DÉTESTE : Il a le vertige, il se contrôle mais ne sera jamais à l'aise en hauteur. Il a horreur d'être touché, et il n'aime pas l'eau. Il ne sait pas nager en fait. Et le thé non plus.

BON À SAVOIR : Shaiming a été béni par le Dragon de la Glace alors qu'il n'était encore qu'un bébé. Il dort peu, et il a fait voeu d'abstinence. Il fait aussi de la capoeira.

DESCRIPTION PHYSIQUE

On raconte qu’il a refusé d’être Meihua. Son vœu d’abstinence, son horreur des contacts physiques et son air glacial ont tôt fait d’expliquer le pourquoi du comment. Shaiming n’est pas à l’image du religieux chauve et vieux ; peut-être un jour mais il se suiciderait sûrement avant car ce n’est pas ce qu’il souhaite pour lui. Un frigide qui ne s’assume pas. Pourtant le jeune homme avait tout pour plaire.

L’intensité de ses entraînements se traduit sur son corps sculpté. Svelte et élancé, jusqu’à un mètre quatre-vingt-trois, il n’est pas assez frêle pour être confondu avec une dame malgré sa chevelure. Car ses longs cheveux dorés ne sont pas communs, et il y tient tout particulièrement. Jamais une lame ne s’en est approchée et ce ne sera pas demain la veille qu’on le privera de sa crinière lumineuse. Sa silhouette est masculine, le dos droit. Un maintien presque trop strict, un pas trop princier et sûr de lui. C’est dans sa manière de se déplacer et sa gestuelle que vous ressentez toute son assurance. Toute la distance qu’il met entre lui et vous se lira plutôt dans ses yeux bleus intenses. Deux murs de glace qui vous dévisagent sans pudeur, de longs cils noirs qui s’arrêtent de battre. Malgré cela, son visage n’est pas dur. On peut même dire qu'il dégage une certaine douceur et sérénité. Fin, la peau aussi pâle qu’au reste du corps, on ne peut que remarquer le tatouage qui orne sa joue gauche juste sous son œil, la marque du Dragon. Enfin, sans être pudique, Shaiming est souvent bien plus habillé que nécessaire. Il cache en réalité des cicatrices qu'ils jugent trop laides et honteuses.


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE

Même ceux qui s’occupent de lui depuis son enfance n’ont pas la prétention de pouvoir connaître Shaiming. Tous s’accordent à dire qu’il a un tempérament trop froid et distant, à l’image de l’élément dans lequel il baigne depuis son enfance. Pourtant, Shaiming semble être à première vue ce qu’il y a de plus sociable et amical. Toujours un sourire pour ceux qui lui adresse la parole, il est prêt à aider ceux qui demandent son aide ou celles des dragons. Il se sent vraiment investi dans sa mission de religieux et ne regrette pas le choix qu’il a fait. Il est tout sauf timide et prude, il n’a pas froid aux yeux et dégage beaucoup d’assurance et de charisme dans ce sourire en coin bien qu’il soit mal vu pour un religieux d’être trop orgueilleux … Disons que son air calme cache la même inflexibilité que le Grand Dragon de Glace. Sa sagesse ne l’exempt pas de l’obstination dont il peut faire preuve par moment, certains mettant cela sur le compte de son jeune âge. Il n’a pas encore toute la patience et la neutralité d’un religieux confirmé. Aussi, malgré son flegme naturel, il est assez susceptible et très rancunier. Sa colère est froide, seul son regard est violent. Enfin, il fait de la capoeira tout de même alors n’essayez pas de le faire sortir de ses gonds.

L’accessibilité de Shaiming s’arrête aux portes du temple ; comprenez qu’il ne se dévoile pas aux gens au-delà de son rôle de religieux. Il se méfie de l’Homme, et il n’aime pas ses manières de façon générale. Élevé strictement, il tolère très mal l’impolitesse sous toutes ses formes. Et aussi les contacts physiques quels qu’ils soient. Les seuls personnes envers lesquelles il n’a pas d’à priori d’emblée sont les religieux et les Meihua. Solitaire, il n’est pas désagréable pour autant quand on fait un premier pas vers lui car on le dit éloquent et vif d’esprit. Compétitif et un peu décalé, il est du genre a accepter un concours de boisson avec les gardes jusqu’à pleurer du saké tellement il a vidé de verres. Il s’adapte à son interlocuteur, si bien qu’on ne sait jamais ce qu’il pense réellement. Il n’est pas franc, ou seulement quand il le décide. Il ne ressent pas besoin d’être honnête simplement. C’est un acteur, et seul quelques rares personnes sauront qu’il est en réalité loyal, sensible, protecteur, dépendant du regard et de l’amour des autres.


HISTOIRE

« Je ne veux pas de ce bâtard. Crève-le, abandonne-le, je ne veux rien savoir espèce de traînée. » Le soir même, le blizzard fouettait les joues rosées du poupon qui hurlait à plein poumons des heures durant. Sans prénom, sans famille, juste une marque apparue sous l’œil gauche.

You were not supposed to live.


« … il a juste besoin de repos. »

Étrange. Cette voix lui est inconnue. Il n’aimait déjà pas ça. Les yeux fermés, il n’est réveillé que depuis quelques minutes, et peu à peu il essaye de se situer discrètement. Une couverture chaude, un matelas, il pouvait aussi deviner l’odeur d’une tisane aux herbes infâmes. Il n’avait jamais trop aimé le thé. Des bandages lui serraient le corps, mais il n’osait pas bouger. Il en avait trop bavé ; mieux valait feindre de dormir. L’inconscience ne lui avait pas effacé la mémoire, il aurait pourtant bien aimé oublier quelques choses. Allongé sur un futon plus confortable que ses précédentes couches, il essaya de se détendre. Comment était-il arrivé ici ? Tout avait changé depuis ce fameux jour.

Ce jour où il s’était levé plus tôt que les autres. Avant les premières lueurs de l’aube avec un froid mordant, sûrement des dizaines au-dessous du zéro. Il avait dix ans et enfin, Tseng avait accepté de l’emmener à la pêche avec lui. Malgré l’incroyable résistance au froid de l’enfant, il n’avait jamais voulu prendre le risque de le conduire jusqu’à la mer de glace. Un étrange bout de terre que cet endroit. On y accédait difficilement en descendant des falaises où l’unique port appartenait à leur village. Ou plutôt était-ce sous l’influence de Ming-Yue qu’il n’avait jamais pu … Ses parents adoptifs n’étaient jamais d’accord à son sujet. Ils ne voulaient pas en parler, mais à force et malgré son âge, il avait finit par comprendre que Tseng n’avait jamais voulu de lui. Ming-Yue ne pouvant avoir d’enfant, il avait simplement céder à récupérer ce nourrisson bizarre que des gars avaient trouvé en revenant de la grande ville. Comme un colis qui passe de main en main. S’il l’une était sa mère, l’autre n’était que Tseng. Enfin, toujours est-il que Shaiming avait toujours rêvé d’y aller et là, avec Tseng et ses collègues, il pourrait aller pêcher les plus gros poissons du monde sous la glace. Encore en caleçon, il avait dévalé les escaliers pour trouver sa mère dans la cuisine. Celle-ci soupira, reposant le bol de riz qu’elle venait de remplir pour le servir dans un sourire.

« Prêt ?
- Oui ! Je vais te ramener un poisson é-norme ! Le plus gros ! »

Avec toute la fierté et l’orgueil d’un enfant de dix ans. La mère l’avait couvé d’un regard attendri, lui ébouriffant les cheveux avant de le laisser dévorer son petit-déjeuner. Puis ils étaient partis, la neige crissant sous les pieds des randonneurs accompagnés par le lever de soleil. Et puis ils leur étaient tombés dessus. Une embuscade bête et méchante. Un règlement de compte en dehors du contrôle de tout seigneur. Ils voulaient le port, ils sèmeraient terreur et mort jusqu’au village. Trop de rancœurs, trop de conflits accumulés et jamais réglés. Personne n’avait imaginé que l’on puisse en venir à verser le sang après autant de décennies de petites guerres intestines sans gravité. Par chance, Shaiming s’en était sorti. Ou bien n’avaient-ils pas eut le cœur à s’en prendre à un enfant ? Ils le rendirent à nouveau orphelin quoi qu’il en soit.
Bravant le vent, le froid, la faim. N’ayant de cesse de pleurer, le silence de mort n’était plus brisé que par les sanglots de cet enfant isolé et abandonné. Le sang de Tseng sur lui, il était remonté vainement au village où tout avait brûlé. Il ne distinguait plus la neige des cendres.

« Combien de temps comptes-tu encore faire semblant de dormir ? »

Mais qu’on le laisse simuler en paix. La voix de sa mère chantait encore dans ses rêves, le regard mort de ce père qui n’a jamais su l’accepter le scrutait encore quand il fermait les yeux. Repenser à ce cauchemar avait fait naître une boule dans sa gorge, aussi il ne répondit pas.

« Bien. Prends ton temps. »

Avait-il deviné ce qui lui était arrivé pour être aussi clément ? Il ne savait même pas où il était … Il n’était pas sûr de vouloir le savoir. La dernière qu’un inconnu l’avait recueilli, cela s’était très mal terminé. Les marques de maltraitance sur son corps pouvaient en témoigner. Mais comment aurait-il pu se méfier ? Dans son errance, il avait pris le chemin de Meihua Chengshi sans le savoir, attiré irrémédiablement. Jamais on ne lui avait parlé de sa marque sur la joue, ce n’est que par la suite qu’il en apprit la signification. Avant qu’il ne parvienne à destination, bien avant même, une caravane marchande le récupéra. Il regretta vite de ne pas être mort avec le reste du village … Sa jeunesse et sa beauté l’amenèrent à une maison de passe. Avec l’âge se forgea son caractère ; il aurait pu s’abandonner à son sort, accepter de s’offrir corps et âme, mais il sentait quelque chose tapi au fond de lui. Une rage glaciale. Ses tentatives de fuite et autres réactions trop farouches furent toujours sévèrement punies. Il n’était qu’un esclave. Jusqu’au jour où l’un de ses propres clients le fit enfuir, celui-là même qui reconnu en lui le béni. En y repensant, il ne l’avait même jamais remercié. Il avait saisi sa chance et s’était enfuit. Pour s’effondrer seuls les Dragons savent où. Et finir ici. Après quasiment sept ans, il repensait à tout ça avec colère.

Shaiming essaya de trouver une position plus confortablement, difficilement.

But there you are.

« Qu’est-ce que tu vas faire alors Shaiming ?
- Partir pour le temple du Dragon de la Glace. »

L’instructeur Yu n’avait pas bougé. Il s’en doutait. Et il ne retiendrait pas car il savait cette décision réfléchie, et surtout qu’il ne reviendrait pas dessus. Il l’avait recueilli après qu’on l’eut trouvé aux portes de Meihua Chengshi. Piteux état. Et il devinait que toutes les cicatrices ne devaient pas être parties. Shaiming avait suivi la formation des Meihua, mais il s’en était rapidement détourné. Il ne voulait plus être esclave sinon celui des Dragons. De son Dragon. Il n’avait surpris personne non plus en faisant voeu d’abstinence. Mais on ne pouvait ressentir qu’un pincement au cœur, une mince tristesse en songeant à ce qui avait amené ce jeune homme à faire ce choix.


Dernière édition par Shaiming Wan-Qian le Sam 16 Mar - 7:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: SHAIMING – not so cold.   Ven 15 Mar - 14:58

    DOUBLE POST QUI PUE.
    Mais j'ai terminé.
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 341
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 32
Localisation : Au Palais

Carte d'Identité
Âge du personnage :: 28 ans
Orientation sexuelle :: Pansexuel
Métier :: Assassin (sous couverture : objet du Prince)
avatar
Dewei Lang
MessageSujet: Re: SHAIMING – not so cold.   Ven 15 Mar - 15:33

Salut toiiiii ♥

Bon t'as tout pour être validé hein je veux juste m'assurer d'un truc, tu seras religieux dans le temple de la Glace, c'est un dragon Mineur il y aura donc un temple pour lui oui mais pas dans Meihua et si ton personnage ne rp que dans ce temple tu ne vas pas avoir beaucoup de rp possibles... C'était juste pour que tu sois certain de cela. Si tu me confirmes que tu veux rester sur un dragon mineur, alors je te validerais sinon tu peux toujours te rabattre sur les dragons originaux. (:


_________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: SHAIMING – not so cold.   Ven 15 Mar - 15:59

    Oui, j'avais bien compris tout ça et je ne change pas d'avis. ~ Shaiming a pour habitude d'aller en ville, mais je me demandais si je lui mettrais pas un petit truc en plus genre prof au dojo ? Si c'est possible, sinon c'est pas grave, je laisse tout comme ça o/
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 341
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 32
Localisation : Au Palais

Carte d'Identité
Âge du personnage :: 28 ans
Orientation sexuelle :: Pansexuel
Métier :: Assassin (sous couverture : objet du Prince)
avatar
Dewei Lang
MessageSujet: Re: SHAIMING – not so cold.   Ven 15 Mar - 16:26

Oui il peut très bien être prof au Dojo évidemment. Tout me va alors ! Je te valide de suite !



FÉLICITATIONS !


Tu es validé !

Ta fiche est très sympa et j'adore ton avatar. ♥
Tu peux dès à présent aller recenser ton avatar, faire ta fiche de lien et de demandes de rp, et commencer à faire tes rp !
N'hésite pas à passer sur la chatbox pour papoter avec tout le monde.

Amuse toi bien parmi nous.





_________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: SHAIMING – not so cold.   

Revenir en haut Aller en bas
 

SHAIMING – not so cold.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Cody Rhodes Vs Mark Henry Vs Stone Cold Steve Austin
» Apsoline | It's too cold tonight, for angels to fly. (TERMINÉE)
» It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪
» Cold war Commander

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Meihua Chengshi  :: Entre nous :: Les présentations-