Partagez | .
 

 La base : La légende des dragons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

Messages : 99
Date d'inscription : 10/02/2013

Carte d'Identité
Âge du personnage :: Très vieux.
Orientation sexuelle :: Du sexe ? Pour un vieil homme comme moi ? Jamais.
Métier :: Gardien de Meihua Chengshi
avatar
Le Vieux Sage
MessageSujet: La base : La légende des dragons   Dim 10 Fév - 23:13





Une légende raconte qu'il y a fort fort longtemps, les Hommes et Dragons vivaient ensemble, en paix, dans la même communauté. Mais un jour naquit une rumeur, selon laquelle l'humain qui arriverait à vaincre un dragon se verrait doté de son pouvoir. Les hommes, toujours avides de puissance, partirent nombreux faire la chasse au dragon, et en décimèrent bon nombre, sans jamais désespérer en réalisant qu'ils n'obtenaient pas les pouvoirs promis. Les dragons, créatures pacifiques s'il en est, décidèrent donc de quitter le monde, de se retirer ailleurs, pour se cacher et vivre sans courir le risque de se faire massacrer. Ils rassemblèrent quelques humains dont ils connaissaient le cœur et l'âme, et les emmenèrent dans un endroit lointain, presque inaccessible, entouré de montages et d'une mer infranchissable. Ces hommes étaient des hommes au cœur et à l'âme purs, vénérant et aimant les dragons, les respectant pour ce qu'ils sont, et appréciant leurs pouvoirs sans les jalouser ou les convoiter.

Pour récompenser ces hommes là de leur foi, et de leur comportement pacifiste, les six grands dragons – le Dragon du Feu et de la Foudre, le dragon de l'Eau et de la Glace, le dragon de la Terre et le dragon de l'Air – offrirent à ces hommes la connaissance, l'écriture et la lecture. Ils leur apprirent à maîtriser l'eau, et à mettre au point un système rudimentaire d'eau courante. Ils leur donnèrent la connaissance de la lumière et du feu, afin de leur permettre de s'éclairer et de se chauffer. Ils leur apprirent le respect de la terre et de la nature, leur montrèrent quels étaient les endroits pour cultiver, ceux pour élever des bêtes et ceux pour construire leurs foyers. Ils leur apprirent à utiliser la force du vent pour en faire de l'énergie, et à bâtir des moulins. Ainsi naquit la ville sainte : Meihua Chengshi.

Mais pour que cette ville soit parfaite et Sainte, les femmes en furent bannies; pourquoi me direz vous ? C'est simple, les Dragons ont beau être les créatures les plus magnifiques et sages de ce monde, ils ont un énorme point faible : leur amour sans fin pour les femmes humaines. Il est très courant qu'un dragon abandonne sa vie de dragon par amour pour une femme, et devienne totalement humain. Vous reconnaîtrez un ancien dragon si vous en croisez un : ses yeux sont vairons. Pour ne pas courir ce risque, Meihua Chengshi n'a pendant de nombreuses années accueilli en ses remparts que des hommes.

A présent, la ville rouvre ses portes aux femmes... Plus d'informations dans ce post.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meihua-chengshi.forumactif.org
Admin

Messages : 99
Date d'inscription : 10/02/2013

Carte d'Identité
Âge du personnage :: Très vieux.
Orientation sexuelle :: Du sexe ? Pour un vieil homme comme moi ? Jamais.
Métier :: Gardien de Meihua Chengshi
avatar
Le Vieux Sage
MessageSujet: Re: La base : La légende des dragons   Dim 10 Fév - 23:13





Les quatre grands Dragons originaux et les deux grands dragons secondaires vivent à Meihua ou dans les environs. Ils sont tout proches et seuls les Meihua ou les bénis peuvent aller leur rendre visite, s'occuper d'eux ou encore faire les offrandes ou leur passer les messages du peuple.

Le dragon de l'eau : Il réside dans le temple de l'eau, une immense tour magnifique, dans la partie Nord de la ville, entourée de lacs et de nombreux éléments aquatiques. Les religieux y sont habillés de bleu et de blanc.

Les humains dotés de sa bénédiction peuvent passer un temps considérable sous l'eau, sans avoir besoin de remonter à la surface pour respirer.


Le dragon de la terre : Il réside dans le temple de la terre,  une immense tour magnifique, dans la partie Ouest de la ville, dans les hauteurs, sur les montagnes, entourée par de nombreux monts, les chemins pour l'atteindre sont durs et escarpés mais surveillés par des gardes. Il y fait sombre et les religieux y sont habillés de marron et de blanc.

Les humains dotés de sa bénédiction seront avantagés dans leurs déplacements, ils ne chuterons pas sur des racines, la terre ne les fera pas souffrir.
Le dragon de l'air : Il réside dans le temple de l'air,  une immense tour magnifique, dans la partie Est de la ville, sous la montagne, suspendue, on y accède par un grand escalier taillé dans la roche. Il y fait frais, les religieux y sont habillés de blanc et vert.

Les humains dotés de sa bénédiction peuvent bondir sur des bâtiments de taille moyenne, et leurs chutes de haut seront légèrement amorties.

Le dragon du feu : Il réside dans le temple du feu, une immense tour magnifique, dans la partie Sud de la ville, à l'extrémité. Il y fait chaud, les religieux y sont habillés de rouge et or.

Les humains dotés de sa bénédiction ne ressentent pas la morsure du feu.



Le Dragon des Glaces est une créature des plus froides. Aussi bien corporellement que dans sa nature farouche et agressive, il aime mettre à l'épreuve quiconque ose saccager ses belles terres blanches. Malgré le fait qu'il soit un Grand Dragon, il est jugé comme mineur - tout comme le Dragon de la Foudre - par rapport aux « Quatre Grands ». Néanmoins, cela n'affecte en rien son estime de lui-même. En revanche, il accorde sa bénédiction aux hommes suffisamment courageux pour venir vivre dans les régions les plus froides du continent. Ces derniers ne craignent plus la morsure du froid et la ressente comme une brise un peu forte, leurs corps est endurci et ne peut geler. Même plongée dans une eau glaciale, celle-ci ne saurait se refermer en glace sur eux. Son temple se situe en dehors de la ville.

Le dragon de la foudre est l'un des Dragons que l'on voit le moins souvent. Mais tous s'accordent à dire que c'est l'un des plus beaux à voir. Quand il vole dans le ciel, les rayons du soleil envoie mille reflets dans ses écailles scintillantes. Il n'accorde sa bénédiction que rarement, aux hommes qu'il jugera digne de lui. Un peu vaniteux à cause de ses écailles électrisantes, il aura tendance à privilégier les hommes dotés d'un physique avantageux.

Les humains dotés de sa bénédiction peuvent voir dans la nuit comme s'il éclairait les lieux pour eux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meihua-chengshi.forumactif.org
 

La base : La légende des dragons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dragons : Harold et la légende du Pikpoketos (2010) DreamWorks
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Quelle est la base du développement ?
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement
» tutorial chariot de guerre sur base de land raider

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Meihua Chengshi  :: Administration :: Contexte et règlement-