Partagez | .
 

 A lire : Le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

Messages : 99
Date d'inscription : 10/02/2013

Carte d'Identité
Âge du personnage :: Très vieux.
Orientation sexuelle :: Du sexe ? Pour un vieil homme comme moi ? Jamais.
Métier :: Gardien de Meihua Chengshi
avatar
Le Vieux Sage
MessageSujet: A lire : Le contexte   Dim 10 Fév - 23:11





Bienvenue à Meihua Chengshi...!

Recluse et isolée depuis des centaines d'années, la ville de Meihua est une autocratie totalement autonome. Bénie des dragons, qui veillent sur sa prospérité et sur ses habitants, elle coule des jours paisibles à l'écart des autres villes. Considérée comme la capitale de la Foi, les arrivées dans la ville sont étroitement surveillées. Et n'entre pas à Meihua Chengshi qui veut !  Entourée d'une mer protectrice et de montagnes dissuasives, l'arrivée en ville n'est pas des plus aisées.

Nommée ainsi en l'honneur des Meihua, hommes entièrement dévoués à la communauté. Ils font le don d'eux de toutes les façons possibles : ils remplissent de nombreux rôles, dont ceux d'hôte, d'ami, d'amant, mais peuvent très bien venir pour simplement faire la lecture, ou aider dans de minimes travaux. Néanmoins, leur rôle le plus important est celui d'intermédiaire auprès des dragons. Les Meihua sont les seules personnes autorisées à voir les dragons, et en cela, le plus profond respect leur est dû.

Cependant, il existe quelques personnes qui ont également l'immense honneur de pouvoir voir et parler aux dragons : ceux qui ont été bénis par eux. Les raisons de la bénédiction sont mystérieuses, et n'appartiennent qu'au dragon qui a honoré l'humain de son don. Car c'est en effet d'un don qu'il s'agit. L'humain touché par un dragon se retrouvera doté de pouvoirs en rapport avec le dragon qui l'a béni. Ainsi, les êtres bénis du feu ne sentiront pas sa morsure, ceux bénis de l'eau peuvent y passer un temps immense sans avoir besoin de respirer, ceux bénis de la terre seront avantagés dans tous leurs déplacements, ceux bénis de l'air seront capables de faire des bonds très hauts – de la hauteur d'une maison de taille moyenne environs, etc. Les personnes ayant été bénies par les dragons se retrouvent marqués par eux ; la marque est une pigmentation plus prononcée de la peau, et évoque des branchages. Exemple d'un homme ayant la marque sur une grande partie de son corps.

Pendant longtemps, tous les dragons ont ainsi vécu aux environs de Meihua Chengshi, cachés aux yeux du monde. Ils appréciaient tous plus ou moins bien la proximité qu'ils avaient les uns avec les autres. Mais bien évidemment, tant de dragons différents au même endroit pendant un certain temps a fini par causer des problèmes. De nombreuses querelles éclatèrent, et les dragons partirent chacun de leur côté. Seuls restèrent à Meihua Chengshi les quatre Grands Dragons : Eau, Feu, Terre et Air ainsi que les deux Grands Dragons secondaires : Glace et Foudre.

Aujourd'hui, les rares voyageurs qui atteignent la ville de Meihua racontent la même rumeur : on dit que dans les montagnes non loin de la ville, le dragon des volcans aurait créé lui aussi une ville au cœur d'un ancien volcan, Xinzang de Huoshan. On raconte que chez eux, la technologie serait très avancée. Malheureusement, on raconte aussi que la rancune qui unit le Dragon Volcan au Dragon Feu est ancienne et tenace...



Dernière édition par Le Vieux Sage le Lun 26 Aoû - 12:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meihua-chengshi.forumactif.org
Admin

Messages : 99
Date d'inscription : 10/02/2013

Carte d'Identité
Âge du personnage :: Très vieux.
Orientation sexuelle :: Du sexe ? Pour un vieil homme comme moi ? Jamais.
Métier :: Gardien de Meihua Chengshi
avatar
Le Vieux Sage
MessageSujet: Re: A lire : Le contexte   Lun 26 Aoû - 12:22




Les temps changent... Oui, même à Meihua Chengshi. Même une ville aussi ancrée dans ses traditions peut se retrouver ainsi chamboulée du tout au tout...

L'anniversaire du Prince a fait réaliser à la famille royale à quel point il est important qu'ils restent ensemble : la Princesse Yue porte l'héritier du trône, elle doit être protégée coûte que coûte. Pour la première fois depuis la création de la ville il y a des siècles, les portes de la ville s'ouvrent pour les femmes. Et pas seulement pour les Princesses et la Reine-mère. Conscient que n'accepter que sa famille au sein de la ville ne ferait qu'ajouter de l'huile sur le feu, le Prince Shaka décide d'accueillir en ville toutes les femmes et tous les hommes jugés dignes par son sage ancêtre.

La nouvelle se répand comme une traînée de poudre : les frontières de Meihua ne sont plus aussi fermées. La ville serait-elle en train de s'ouvrir ? Les villes aux alentours, intéressées par le commerce avec l'une des villes les plus avancées technologiquement prennent contact. Des émissaires sont envoyés de nombreuses villes afin de créer des liens.

Suite au cadeau empoisonné de Zhan, les rebelles sont traqués sans relâche, et de nombreux mercenaires sont attirés par la récompense promise par Shaka à quiconque lui ramènera l'aîné Lang mort ou vif. Et vif de préférence.

Les Dragons parcourent librement les cieux, mais certains refusent toujours de parler à n'importe qui : seuls les plus méritants auront l'honneur d'échanger quelques mots avec les majestueuses créatures.

Malgré l'ouverture nouvelle de la ville et la soudaine avancée technologique permise par l'arrivée de l'électricité, le climat est tendu à Meihua. On raconte que les chasseurs de dragons ont décidé de revenir en ville, attirés par l'apparition des dragons dans les cieux. Et aussi bien en ville qu'en dehors, tous redoutent la prochaine attaque des Rebelles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meihua-chengshi.forumactif.org
 

A lire : Le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» IMPÉRATIF DE LIRE ce règlement avant toute transaction
» Aimez vous lire ?
» Lire sous les sapins
» Lire c'est voyager ; voyager c'est lire. [V. Hugo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Meihua Chengshi  :: Administration :: Contexte et règlement-