Partagez | .
 

 Un invité important (PV Ahane Jinen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Messages : 73
Date d'inscription : 14/03/2013

Carte d'Identité
Âge du personnage :: 25 ans
Orientation sexuelle :: Homosexuel
Métier :: Meihua
avatar
Fai Chiyen
MessageSujet: Un invité important (PV Ahane Jinen)   Mer 20 Mar - 9:27

Comme tout les matins, Fai se réveilla de bonne humeur et assez tôt, en même temps que les premiers rayons du soleil. Il aimait se réveiller à cette heure pour admirer le lever de soleil, qui était particulièrement magnifique en ce début de printemps. Alors qu'il observait le dit lever de soleil, une voix, chaude et majestueuse, résonna dans sa tête. Une voix qui lui demandait de venir le rejoindre, et qu'il connaissait par coeur: la voix du Dragon de l'Air, celui qu'il servait.

Fai se dépêcha alors, enfilant son plus beau hanfu, coiffant de façon harmonieuse ses élégants cheveux roses pâles, enfilant un simple collier de jade et partit en direction du temple de l'Air. Il monta courageusement le grand escalier qui y menait, et salua respectueusement les moines qu'il croisa. Une fois qu'il se trouva en haut du temple, le Dragon de l'Air, aussi beau et majestueux que toujours, vola au dessus de lui et se posa près de lui. Fai, humble, s'inclina avec respect devant lui.


- Bonjour à vous, Grand Dragon de l'Air. Je suis venu comme vous me l'aviez demander....
" Je t'ai fais venir pour te donner une mission. Un ami proche, un ancien dragon, va arriver aujourd'hui dans cette ville. Tu va aller l'accueillir et l'aider à s'installer, met toi à son service et quand il te congédiera, revient me voir."
- C'est avec honneur et joie que j'accomplirais ma mission.

Le Dragon ne dit plus un mot et s'envola. Quand il disparut de son champs de vision, Fai quitta le temple vers la place du village. Il se demandait, curieux, à quoi pouvait ressembler cet ancien dragon. Il savait que ceux qui étaient qualifié "d'ancien dragons" étaient des dragons qui avaient prit et gardé forme humaine, mais avec la particularité d'avoir des yeux vairons. Le jeune Meihua traversa la place, saluant avec un beau sourire chaque personne qu'il croisait, et s'arrêta près des portes d'entrée de la cité, attendant son invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: Un invité important (PV Ahane Jinen)   Mer 20 Mar - 21:34



Le vent, il lui fouettait le visage, laissant ses cheveux blancs s’envoler au gré de celui-ci.
Voilà combien de temps qu’il n’était pas venu ici ? Voir la tombe de son frère ? Peut être quelques mois, ces mois austères, reclus en forêt, seul, dans on abris construit par lui-même.
Aucun humain ne pouvait alors le gêner. Enfin, humain, c’est ce qu’il était aujourd’hui, alors il ne pouvait plus se qualifier autre et dénigrer à nouveau sa race. Mais jamais auparavant, en ces dix années de forme mortelle, il n’avait à ce point trouvé repos parmi les animaux et la végétation.
Peut être devait-il ça à son ancienne tâche de dragon protecteur des animaux ?

Il s’agenouilla près de la tombe de son frère. Caressant la pierre qu’il avait simplement posée lui-même, en mémoire de son ainé. C’était lui-même, qui l’avait mit, dans la tombe, ce frère. Alors pourquoi maintenant, ressentait-il à ce point le regret ? Lui qui ce jour ou il avait arraché la vie de Yuo, n’avait ressentit que ce mélange de rage assouvie, transformé avec le temps en tristesse, puis en déprime.

« Yuo…Je m’en vais, rejoindre Meihua Chengshi…Je reviendrai au plus vite…Mon frère de haine. »

Il y versa une larme, sur ce sable brûlant, dans ce désert à presque 1semaine de marche de Meihua. Le désert, qui avait toujours représenté son frère, lui, ancien dragon du sable. Mais c’était une histoire lointaine, et maintenant il reposait ici.

L’ancien dragon se releva, et reprit le chemin. Il marcha six jours, longs, et périlleux. Passant également sur la tombe de son jeune fils, Amane, qui l’avait quitté lui et son ex femme à l’aube de son troisième printemps. Il y a maintenant presque six années de cela.

Pour cet habitué de marche, de recueillement et de vie sauvage, ce n’était qu’habituel. Pourtant cet homme à la vie sauvage avait décidé de regagner sa « race » humaine, dans une ville ou nulles femmes, horribles créatures qu’il haïssait, ne pourrait à nouveau venir et le séduire, pour ensuite le faire souffrir, comme il avait souffert auparavant. Jamais plus, ces féminines traitresses ne pourraient le trahir à nouveau.

Vêtu comme à l’accoutumé, de vêtements de cuir, presque comme un combattant des temps passés, des autres continents qu’il avait pu explorer de sa vie de dragon. Les remparts de sa nouvelle vie se dessinèrent à l’horizon, lui qui n’avait pour bagage qu’un chien, adopté récemment, pour ne pas dire même sur le chemin, qu’il n’avait même pas encore nommé. C’était bien lui. Recueillir le moindre petit animal, sauf que ce chien n’était ni blessé, ni malade, juste seul. Un chien solitaire, comme Ahane. Qui d’autre qu’un animal pourrait comprendre un autre animal ?
L’homme avait également quelques affaires, un kimono, quelques effets, mais vraiment pas grand-chose. Sa vie d’ermite en autarcie, l’avait coupé de tout matérialisme possible. Seul un objet avait encore une quelque conque valeur à ses yeux, et c’était le bracelet de perles de jade autour de son fort poignet.

Il se présenta aux gardes, qui le laissèrent entrer. Il prit alors le chien dans ses bras pour le caresser. Un de ces chiens Japonais, mélange de Pékinois et d’épagneul Tibétain certainement, mais mélangé et abandonné en tout cas. C’était un jeune chien, peut être quelques mois, quelque chose comme sept ou huit, mais très léger, et de couleurs brune, marron et rousse.

« Maintenant, nous serons deux…Fei ?...Oui, Fei conviendra. »

Il offrit un simple baiser sur le front de l’animal, comme on peu embrasser le front d’un enfant, ce qu’il n’avait plus depuis longtemps.
L’homme aux cheveux blancs reposa le jeune chien par terre, surveillant qu’il le suive, ce qui n’était pas toujours le cas. S’efforçant de marcher lentement. Le voilà. En ville, cette ville érigée par ses anciens frères. Son ancienne espèce.

« Quelle sorte d’endroit est-ce ? »

Observant les gens aux alentours. Il n’avait pas l’habitude d’autant de monde, il se sentait déjà mal à l’aise, et son regard devait sembler si froid et méchant, par cette gêne bruyante et bondée. Il laissa délibérément, une mèche de sa frange retomber sur un de ses yeux, celui qui indiquait qu’il était un ancien dragon, celui d’une couleur jaune, tel un chat. C’était sa seule particularité physique étrange, cet œil, qui voulait dire beaucoup, les humains le savaient : yeux vairons, ancien dragon. Même si son physique était normalement étrange, car Ahane avait bel et bien soixante quatre années, mais n’en paraissait qu’une trentaine, sur on visage à la fois dur, mais avec un regard pouvant devenir tendre, comme face à Fei.

Ce même Fei semblait lui aussi avoir peur. Alors il s’abaissa et le caressa délicatement. Une maison l’attendait déjà normalement. Puis, maintenant qu’il était revenu à la vraie vie, il pourrait reprendre la peinture et en faire son métier. Si les hommes de cette ville aiment l’art.



Dernière édition par Ahane Jinen le Jeu 11 Avr - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 73
Date d'inscription : 14/03/2013

Carte d'Identité
Âge du personnage :: 25 ans
Orientation sexuelle :: Homosexuel
Métier :: Meihua
avatar
Fai Chiyen
MessageSujet: Re: Un invité important (PV Ahane Jinen)   Lun 25 Mar - 12:47

Fai attendit au moins deux heures l'invité important qu'il devait accueillir. Les habitants avaient eu le temps de se réveiller, et l'activité important de la cité reprit comme chaque jours, chacun entamant sa dure journée de labeur. Fai les observait avec un sourire serein, il aimait voir les habitants de cette cité qu'il aimait tant se porter bien. Il répondit aux saluts de ceux qui le reconnaissait, mais restait à sa place, patient.

Enfin, il aperçut celui qu'il attendait. Un homme aux singuliers cheveux blancs, aux habits de voyageurs, mais surtout, aux yeux vairons. Il semblait accompagné de ce qui ressemblait à un chien errant, mais le jeune Meihua aimait les animaux, alors ça ne lui posait aucun problème. Il s'avança, et une fois devant l'ancien dragon, s'inclina avec respect, et lui adressa la parole d'une voix douce et accueillante.


- Honorable dragon, mon nom est Fai Chiyen, je suis ce qu'on appelle ici un Meihua. Je suis envoyé par le Grand Dragon de l'Air, dont je suis le serviteur, pour vous servir de guide dans notre belle cité. N'hésitez pas à me demander quoi que ce soit, je ferais de mon mieux pour répondre à vos attentes, quelles quelles soient. Mais pour l'instant, je vous propose de vous rendre à votre habitation, afin que vous puissiez vous y reposez ou au moins déposez vos affaires.

Fai s'inclina à nouveau, écouta la réponse de l'ancien dragon, puis se mit en route à travers les ruelles pour aller jusqu'à la demeure de son invité. Il le fit passer par de belles rues, décorées avec goût en ce début de printemps. Le soleil brillait timidement, mais réchauffait déjà l'air de la cité en effervescence. A nouveau, Fai dû répondre à quelques saluts, se préparant à répondre aux questions du dragon dont il devait être le guide, ce qu'il faisait avec honneur et joie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: Un invité important (PV Ahane Jinen)   Lun 25 Mar - 17:13



S’abaissant de nouveau pour porter le chien dans ses bras. Il lui offrit une clémente caresse, pour le rassurer. L’un comme l’autre étaient in habitués à tel populace.
L’ancien dragon vit alors un jeune homme arriver vers lui. Fin, aux cheveux longs roses clairs, soigné, raffiné. Tel qu’il aime bien voir les jeunes hommes. Pas d’idées de travers loin de là, même si maintenant ses pensées étaient tournées vers les hommes et que jamais plus il ne toucherait de femmes. Non, mais il prenait plaisir à contempler de beaux hommes bien élégants, aux cheveux longs, et à les peindre ou les dessiner.

Ce jeune garçon était un exacte modèle ceux qu’il aimait peindre. De plus, la coloration singulière de ses cheveux l’honorait encore plus de qualités, pour la peinture bien évidemment. Ce don de pouvoir transcrire ce qu’il voyait sur toile, il l’avait eut d’aussi loin qu’il fut, humain, ou il avait pu découvrir tel don. Mais ça ne rapportait que peu d’argent, surtout quand son ancien village, à l’époque ou il avait encore femme et enfant. Si bien qu’il n’avait pas pu en faire son métier à cette époque, il avait dû travailler comme éleveur de bêtes, c’était le seul domaine qu’il connaissait et qui pouvait le faire prospérer, combien il avait pu regretter de tuer ces animaux… Il fallait ce nourrir pourtant.

Son regard jaune et bleu sembla interloquer par ce jeune garçon. Il le laissa s’approcher de lui, léger regard interrogateur, n’étant pas sûr de sa venue. Vraiment, quelle finesse de traits, c’était donc ça les Meihuas ? Dans son souvenir, du moins, ce qu’on lui avait raconté, c’était bien ce genre d’hommes. Celui-ci parla, et confirma sa pensée, c’était bien un Meihua.

Le dragon de l’air. Oui, ils se connaissaient, enfin, tous les dragons se connaissaient au moins de vue, ou d’entente s’ils ne se sont jamais vu. Effectivement. C’était aussi un ami de son frère l’ancien dragon des sables. Mais Ahane et le dragon de l’air s’étaient autrefois souvent entretenus, mais suite à sa décision de devenir humain, il ne l’avait revu qu’une ou deux fois, dont la fois ou celui-ci était venu jusqu’à lui dans la forêt. C’était le dragon de l’air, qui lui avait parlé de cette ville, ou les hommes respectaient les dragons. Lui indiquant de venir plutôt que de rester reclus, mais l’homme aux cheveux blancs avait bien attendu au moins trois ans avant de se rendre à Meihua Chengshi.

Abaissant légèrement la tête pour le saluer et le remercier, il ajouta de sa voix rauque d’homme, mais calme et douce :

« Je vous remercie Fai. J’irai en personne remercier le dragon de l’air, si l’on m’en donne l’autorisation plus tard. Je me nomme Ahane Jinen, peut être vous l’a-t-on déjà dit. »

Il marqua une légère pause, montrant d’un signe de tête, le jeune chien dans ses bras :

« Voici Fei, il ne faudra pas que je confonde vos prénoms qui sont très proches l’un de l’autre. »

L’homme aux cheveux blancs reposa le chien par terre. Ils allaient partir vers sa nouvelle maison. Il hocha la tête pour affirmer que cette idée lui plaisait. Puis ils commencèrent alors leur chemin.

Observant les autres maisons sur ce même chemin, il tentait d’imaginer quel petit foyer on allait lui offrir, serait-il assez grand pour y faire son atelier dedans ? Ou alors il peut être séparé l’un de l’autre, si un quartier pour les commerces existait.

Le jeune près de lui semblait très respectable et poli. C’était tout à son honneur, Ahane aime les gens ainsi. S’il n’avait que des hommes polis et aussi respectueux, jamais alors il ne serait en conflit. Lui, qui répondait par les poings, dès qu’on le cherchait de façon agressive.

Il avait pleins de questions sur un tel village, revivre parmi la civilisation, tellement de questions, qu’alors il ne savait lesquelles poser. Aucunes clairement ne lui venait encore à l’esprit.

Ah ! Si, une qu’il se posait :

« Les Meihuas, j’en ai beaucoup entendu parler. C’est parait-il, un long apprentissage, rigoureux et difficile ? Est-ce exacte ? »

Il avait ouïe dire, qu’il ne fallait pas que convenir à une tâche telle qu’aider les gens et honorer les dragons, il fallait être bon dans d’autres arts. Mais il se rappelait plus :

« Il y a beaucoup de capacités à avoir, en…mh…Comment ça s’appelle… Ces mouvements sur des musiques jouées par des heum, instruments ? »

Il avait encore beaucoup à apprendre, s’en était certain. Il se sentait ridicule de ne pas encore tout connaitre en dix ans. Surtout que pour les humains, cela devait sembler être si naturel, pour eux, alors, les questions d’Ahane, pouvaient sembler si étranges.

« Pardonnez-moi. J’ai encore beaucoup à savoir sur votre monde. »

Il laissa sa grand mèche blanche, cacher de nouveau son œil, il sentait les regards des autres sur lui. Il était un nouvel arrivé après tout. En plus, il portait un chien errant dans ses bras comme un enfant. Mais l’un comme l’autre n’étaient pas encore habitué à vivre ensemble. Il avait alors peur que le chien s’enfuit sans lui, et qu’il doive lui courir après.

Ils arrivèrent près de la future demeure de Ahane. Cette grande maison de bois, de style asiatique ancien. Bien plus luxueux qu’une cabane dans les bois…



Dernière édition par Ahane Jinen le Jeu 11 Avr - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 73
Date d'inscription : 14/03/2013

Carte d'Identité
Âge du personnage :: 25 ans
Orientation sexuelle :: Homosexuel
Métier :: Meihua
avatar
Fai Chiyen
MessageSujet: Re: Un invité important (PV Ahane Jinen)   Sam 30 Mar - 8:23

Fai aimait bien les animaux, alors la vue du petit chien errant, apeuré par la foule, l'avait fait légèrement sourire. Il avait osé une petite et douce caresse sur sa tête avant de prendre le chemin en direction de la demeure d'Ahane. Pendant qu'ils parcouraient les rues animées de la cité, l'ancien dragon posa une question au Meihua sur son statut. Fai prit le temps de réfléchir à sa réponse avant de dire de sa voix douce et claire:

- En effet, l'apprentissage que l'on nous donne pour devenir Meihua est extrêmement rigoureux et difficile. Les ainés qui nous apprennent ce que nous devons savoir sont très stricts. Nous devons tout connaitre des sciences et des arts, savoir à la fois danser, chanter, lire, écrire, compter, servir le thé de façon traditionnel... C'est un travail sur notre mental assez important, car nous devons faire abnegation de nos propres désirs pour nous mettre au service de la cité, de ses habitants, et bien sûr des Grands Dragons que nous servons. En quelque sorte, nous ne sommes plus individus, mais nous faisons partit de la cité.

Il sourit a l'ancien dragon pour bien lui faire comprendre que, malgré ce qu'il venait de dire, il n'aurait pas pu rêver meilleure vie que celle d'un Meihua.

- Pardonnez-moi. J’ai encore beaucoup à savoir sur votre monde.
- Ne vous en faites pas, je comprend. N'hésitez pas à poser toute les questions que vous souhaitez, je suis à votre disposition.


Ils entrèrent dans les quartiers riches et Fai s'arrêta devant une des grandes maisons, luxueuse et magnifique.

- Voici votre demeure.

Il prit une clé dans une de ses poches et ouvrit la porte, puis donna la clé à l'ancien dragon, et ils entrèrent. Fai lui fit visiter la maison, toutes les pièces étaient spacieuses, lumineuses, décorées avec goût. Le jardin était bien entretenu et agréable à regarder. Ils finirent la visite dans la pièce principale.

- Tout les meubles sont installés, mais maintenant, ceci est votre maison. Vous pouvez l'arranger comme vous le souhaitez. Maintenant, souhaitez-vous que je vous laisse vous reposer ? Ou voulez-vous que je vous fasse visiter la ville ? Vous aimeriez voir votre atelier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: Un invité important (PV Ahane Jinen)   Dim 31 Mar - 11:46

C’était alors bien ce qu’il imaginait. Le travail des Meihuas, quelque chose de rigoureux, long, et surtout qui marquait chez lui un grand respect. Il fallait être doué dans tous ces arts ? Ce n’était alors pas n’importe qui, qui pouvait prétendre en devenir un.

« C’est un long travail. Tout à fait honorable. »

Ils entrèrent dans la maison. L’ancien dragon y laissa courir le chien dedans. C’était même bizarre de voir que ce chien, qu’il ne connaissait pas deux heures plus tôt, était maintenant le sien, et ne cherchait même pas à se méfier, ou partir. Etait-ce peut être, le signe de sa vie passer à protéger les siens ? Quoi qu’il en soit. Fei, le petit chien, semblait tout à fait ravi de sa situation, celle d’avoir été adopté par Ahane.

Tout comme Ahane était content, de s’être trouver un autre compagnon. Il semblait se re habituer petit à petit à revivre en communauté. Mais il éprouvait toujours cette crainte, de ne pas s’y sentir comme chez lui. Ou de ne pas pouvoir faire main basse sur son passé. Qui le tourmenterait encore, et peut être jusqu'à la fin de sa vie humaine.

L’homme aux cheveux blancs, déposa sur Fai un regard de remerciement. Celui-ci prenait le temps de lui expliquer, de répondre à ses questions, parfois stupides, et il semblait avoir tellement de patience, chose que lui, l’avait pas tous les jours, même s’il était quelqu’un de calme en général.

« Je vous remercie. Fai. De votre gentillesse pour m’accueillir, de votre patience. C’est bien aimable à vous. »

Il déposa son sac sur une grande table, et commença à en sortir plusieurs affaires. Mais vraiment le strict minimum, il n’avait presque rien. A part quelques affaires telles que des vêtements, du nécessaire de toilette, des pinceaux, et la vieille peluche de son fils, qu’il gardait en souvenir. Il déposa douloureusement celle-ci, loin de ses autres affaires. Cette peluche, elle lui imposait tant de souffrance, qu’il n’osait même la regarder. Mais il ne se résoudrait jamais à la jeter, ça lui était encore plus douloureux de penser à s’en débarrasser. Comme tous les pères, qui jadis avaient perdu leurs enfants. Presque un humain comme les autres.

Il écouta Fai lui présenter les lieux, bien qu’il avait directement prit la décision de commencer à arranger ses affaires à sa façon. Il se retourna pour lui adresser, un léger sourire, il n’était pas le plus doué pour sourire, mais au moins, il souriait non ?

« Je préférerai que vous restiez. J’ai, pas mal de lacunes, et si je me retrouve seul, je pense que mon ignorance m’énervera. »

Mais il percuta sur « atelier », donc il en avait bien un ?

Il se retourna, déposant les affaires qu’il tenait sur la petite table en bois laqué. Et s’avança vers lui.

« Un atelier ? J’en possède donc bien un ? Je n’étais pas sûr qu’on m’en fournisse un dès mon arrivée. Est-il loin d’ici ? »

C’était une bonne nouvelle pour lui. Bien sûr qu’il voudrait le visiter. Mais il fallait déjà prendre ses repères ici.
Ahane alla ouvrir la porte de son jardin pour regarder celui-ci. Il pourrait y cultiver quelques légumes et quelques fruits, c’était parfait. Laissant le chien y aller à sa guise, il le regarda courir dans l’herbe, avant de rejoindre Fai, laissant la porte ouverte pour si jamais le chien voudrait rentrer.

« Effectivement. J’aimerai beaucoup y aller, mais avant, je devrai peut être vous servir un….Un… »

Il cherchait le mot. Pourtant, il s’en était beaucoup fait…Rah quelle était le terme pour ces feuilles qu’on laissait infuser dans l’eau bouillante…

« Un thé ?...Oui c’est ça, un thé ? Enfin…Je pense que vous savez certainement beaucoup mieux le faire que moi. De façon plus élégante disons. »

En réalité, il ne savait même pas si ses placards étaient déjà remplis ou pas. Mais il espérait, car il ne savait pas faire les « courses » comme on dit. C’était sa femme qui s’en était chargée dans le passé. Alors là, il lui faudrait apprendre à les faires. Voilà qu’il se sentait un nouveau, comme une sorte d’enfant complètement perdu. Ce sentiment, lui était très désagréable.

« Je présume, qu’ici, je n’aurai pas besoin de chasser pour pouvoir me nourrir ? »

Ahane demandait cela très sérieusement. Il n’en était pas sûr. Puis quand on a passé les quelques dernière années de sa vie à tuer tout ce qu’on mange, soit même…Que c’était difficile pour lui. D’ailleurs, cela lui fit se rappeler qu’il n’avait même pas emmené son arc, avec lequel il chassait. Il n’avait prit comme arme, que son sabre, qu’il avait déposé auparavant avec ses autres affaires.

Il invita d’un geste Fai à s’asseoir, et lui dit d’une voix calme :

« Faites comme chez vous. J'ai oublié de vous le dire.»


Dernière édition par Ahane Jinen le Jeu 11 Avr - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 73
Date d'inscription : 14/03/2013

Carte d'Identité
Âge du personnage :: 25 ans
Orientation sexuelle :: Homosexuel
Métier :: Meihua
avatar
Fai Chiyen
MessageSujet: Re: Un invité important (PV Ahane Jinen)   Mar 2 Avr - 8:25

Fai était resté en retrait, laissant Ahane déballé ses affaires et s'installer à son aise. Il avait bien remarqué cette peluche, qu'il avait mit de coté, et son visage qui montrait une douleur intense et émotionnelle en la voyant. Elle devait certainement lui rappeler des souvenirs doux-amers, à la fois douloureux et dont il ne pouvait se passer. Fai sentit son coeur se serrer, il n'aimait pas voir les autres souffrir, et si il avait pu faire quoi que ce soit pour consoler l'ancien dragon, il l'aurait fait sans hésiter.

Il fut cependant soulager de voir ce visage se dérider, et même sourire un peu quand le Meihua lui parla de son atelier.


- Oui, le Grand Dragon de l'Air nous avait prévenu de votre passion pour la peinture, nous avons donc préparé un atelier pour vous. Il est dans le quartier commerçant, en centre-ville, j'espère qu'il vous plaira. Si vous le souhaitez, nous irons le voir un peu plus tard.

Fai sourit en l'entendant chercher ses mots, et lui proposer de faire le thé. Il s'approcha de la cuisine.

- Ne vous en faites pas, je vais vous en préparer un. Laissez moi faire.

Il le remercia lorsqu'Ahane lui dit de faire comme chez lui, et se dirigea vers la cuisine. Les placards n'étaient pas pleins, mais il y avait le strict minimum: du riz, du thé, un peu de poisson et de viande, des épices... Ainsi que quelques assiettes, verres et couverts, une bouilloire et des tasses de thé. Fai sortit le nécessaire à thé, mit de l'eau dans la bouilloire, et mit l'eau à chauffer, attendant patiemment qu'elle bout. Il écouta pendant ce temps les questions du dragon, et tenta d'y répondre afin de le satisfaire.

- Non en effet, vous n'aurez pas besoin de chasser. Tout ce dont vous avez besoin se trouve dans le quartier commerçant, et si jamais il vous manque quelque chose, n'hésitez pas à me faire appeler: je viendrais aussitôt vous aider. Je me met à votre entière disposition.

Ils se connaissaient assez peu, et depuis peu de temps, mais Fai devait avouer qu'il aimait bien l'ancien dragon. Il avait l'air gentil, calme, posé, aimait les animaux, et était en plus artiste. Le Meihua espérait qu'ils s'entendraient bien, et peut-être même pourraient-ils devenir amis. Quand l'eau fut assez chaude, Fai mit quelques feuilles de thé à infuser. Il patienta encore, puis quand le thé fut prêt, il posa la bouilloire et deux tasses sur un petit plateau, et amena le tout sur la petite table du salon. Avec des gestes doux et élégants, il servit les deux tasses, et en donna une a l'ancien dragon.

- Faites attention, c'est très chaud.

Il espérait que l'homme aux cheveux blancs ne se sentirait pas traiter comme un gamin, mais Fai avait tendance à s'inquiéter pour un rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: Un invité important (PV Ahane Jinen)   Mer 3 Avr - 17:21

Que le dragon de l’air le connaissait bien. Il se demandait encore parfois comment il faisait pour se rappeler de tout ça, et pour savoir autant de choses sur lui. Mais il n’en dit rien. Il était déjà si heureux d’avoir son propre atelier, qu’il ne fallait pas se poser plus de questions.

« Oui, j’aimerai beaucoup y aller. Je pourrai y faire votre portrait, au fusain, pour vous remercier. »

Les courbes fines de Fai, son fin visage, oui, c’était le genre de garçons qu’il aimait beaucoup dessiner de façon respectueuse et les mettant surtout en valeur, dans ses situations calmes et posées comme entrain de se coiffer, ou de se vêtir d’un beau kimono de soie.

Quand Fai lui dit qu’il ferait le thé. Ahane poussa un sentiment rassuré. C’était ce qu’il voulait. Pas qu’il était maladroit, mais il ne s’y connaissait simplement pas. Il ne faisait que le boire sans jamais le préparer, donc quitte à faire quelque chose d’ignoble et imbuvable, autant s’abstenir.

« Je te remercies, enfin, je peux te tutoyer ? »

Il semblait bien plus jeune que lui, et ça l’embêtait toujours de vouvoyer les gens, surtout les plus jeunes. Mais après tout, c’est un Meihua, peut être fallait-il le vouvoyer ? Puis qu’importe, de toute manière, l’homme aux cheveux blancs n’en n’avait que faire.

Il resta dans le salon, il déplaça la table à sa convenance, voulant, par le geste de refaire la structure de la pièce à sa manière, marqué son territoire et se sentir plus à l’aise chez lui. Le bruit du thé qui boue lui vint aux oreilles, et d’ailleurs le fit sursauter d’abord, avant qu’il se rappel que ce n’était que la bouilloire.

Comme il s’en doutait, il n’aurait pas besoin de chasser. D’un coter, ça le soulageait, ça lui éviterait de devoir partir en forêt et ôter la vie à un lièvre, ou un cerf. Mais dans un autre sens, quand il tuait l’animal qu’il mangeait, il savait qu’il l’avait fait de façon respectueuse, alors que l’acheter au marché… Qui sait ce que ces commerçants leur font à ses pauvres bêtes ? Même si la moitié des gens s’en moque, tant que cela fini dans leurs assiettes.

Il prit place sur la table basse, disposant les coussins de façon à ce que sa position soit la plus confortable possible, pour lui et son ôte. Celui-ci arriva avec les deux thés. Il observa sa façon de faire. Façon que jamais un être comme lui, au combien calme et doux selon les moments, ne pourrait réaliser. Il ne pu s’empêcher de revoir sa femme, servant le thé de ses fines mains blanches et agréablement douces. Revoir son visage aimant, lui adresser un sourire aimable, tout en paraissant heureuse de la vie modeste qu’ils avaient autrefois. Ces doux moments, à l’ombre d’un arbre immense de leur jardin. Il lui était pénible d’avoir de tels flash back, qui quand ils arrivaient, l’engouffraient terriblement dans ses songes.

Puis il revint à lui. Doucement, ayant eut conscience qu’il s’était à nouveau perdu. Il regarda Fai, en le remerciant d’un geste de tête noble, prenant la tasse de porcelaine entre ses mains. Il écouta le Meihua lui donner conseil :

« Je ne crains plus tellement ce qui est chaud. Ne t’en fais pas. Merci pour le thé. Je ne suis pas bon dans ces tâches minutieuses. Je n’ai pas la patience nécessaire. »

C’est d’ailleurs qu’il se mit à penser qu’il ne savait pas cuisiner. Enfin correctement, à part faire cuir la viande au feu de bois, pour ne pas manger crue. Voilà ce qu’il avait toujours réalisé. Il se mit à penser que les femmes, n’étaient indispensables que pour ce genre de choses. Quelle horrible pensée. Il y avait surement des hommes aussi doués qu’elles, qui pourrait l’aider dans le futur.

Ahane prit une gorgée de thé chaud. Qu’il bu calmement, observant le chien qui rentra à l’intérieur de la maison.

« Il très bon ton thé. Je reviens, je vais poser une gamelle d’eau pour le chien. »

Posant sa tasse, il se leva. Allant dans la cuisine. Il y avait quelques pichets fraichement remplis d’eau pour son arrivée. Il se demandait ou pouvait bien se situer le puits. Mais n’osait le demander au Meihua. Remplissant un bol de ramens avec de l’eau, il posa le bol par terre, et laissa le chien s’hydrater.

Puis il regagna la pièce rejoignant le jeune homme aux cheveux roses.

« Si tu as des tâches importantes, ne perds pas ton temps avec moi. Tu as l’air gentil, mais ne t’en fais pas pour moi. Tu dois avoir des devoirs. »



Dernière édition par Ahane Jinen le Jeu 11 Avr - 15:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 73
Date d'inscription : 14/03/2013

Carte d'Identité
Âge du personnage :: 25 ans
Orientation sexuelle :: Homosexuel
Métier :: Meihua
avatar
Fai Chiyen
MessageSujet: Re: Un invité important (PV Ahane Jinen)   Lun 8 Avr - 8:12

Fai sourit à la proposition de l'ancien dragon de le dessiner. Il aimait beaucoup les peintres, et il se sentait très honorés de servir dans un futur proche de modèle à Ahane. Il s'inclina doucement.

- Je vous remercie beaucoup pour ce cadeau.

Il but le thé avec lui, installé sur les genoux autour de la petite table basse. Même en apportant la tasse à ses lèvres, ses gestes étaient doux et élégant. C'est ce qu'on lui avait apprit après tout, à être beau, doux et élégant en toute circonstances, pour chaque geste qu'il faisait, et Fai devait avouer qu'il s'en sortait plutôt bien, sans se vanter. Il sourit au peintre quand celui ci s'excusa pour aller donner de l'eau au chien. Le Meihua sourit à l'animal et caressa sa tête quand celui-ci passa près de lui, il aimait bien ce petit animal qui était vraiment adorable. Quand l'ancien dragon revint vers lui et lui permit d'aller à d'éventuelles autres taches, il secoua la tête.

- Mon seul devoir aujourd'hui est de vous servir. Je dois rester près de vous et vous aider à vous installer à votre aise, ainsi que veiller à répondre à chacune de vos attentes.

Il s'inclina à nouveau légèrement, signe qu'il se mettait à son service. C'était un véritable plaisir et honneur pour le jeune homme aux cheveux roses pâles de servir un ancien dragon, il se sentait spécial. De plus, Ahane était si gentil et agréable qu'il ne voyait pas vraiment cela comme une corvée, il se sentait bien avec lui.

- En tout cas, j'ai hâte de vous voir travailler ou de voir vos oeuvres. J'aime bien la peinture et le dessin, je suis sûr que vous êtes très doué dans ce domaine.

Il lui fit un beau sourire, vraiment impatient. Quand le thé fut terminé, il se leva doucement.

- Souhaitez-vous que je vous montre votre atelier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: Un invité important (PV Ahane Jinen)   Jeu 11 Avr - 15:41

Il trouvait la patience et la gentillesse du meihua extrêmement agréable. Après tout, tant qu’on était ainsi avec lui, tout se passait bien. D’un revers de main il nettoya une goutte d’eau qu’il avait fait tomber sur le bois laqué de la petite table basse. Puis releva ses yeux vairons vers le jeune homme. Il s’empressa de cacher son œil jaune sous une autre mèche de cheveux. Geste inutile, vu que son interlocuteur savait qui il était. Mais c’était plus devenu une habitude qu’un geste démontrant son complexe.

« De rien, c’est moi qui vous remercie. Vous avais une ligne gracieuse, une des lignes que j’aime coucher sur le papier. Si d’autres meihuas sont comme vous, je risque de beaucoup dessiner ce genre d’hommes. »

Finissant sa tasse de thé, il posa délicatement la porcelaine sur la table. Il lui avait fallut temps et patience pour réussir à ne plus casser ce genre d’objets. Il se remémora les fois, ou quand il était devenu humain, il n’avait pas encore le contrôle de sa force, nombre d’objets qu’il avait fracassés et abimés. Alors maintenant, il faisait attention, surtout, qu’il savait qu’une fois brisé, ces petites tasses pouvaient couper.

« C’est un accueille de privilégié qu’on m’offre, je n’en avais pas demandé autant. Juste un toit et un atelier. Je n’ai que très peu de biens matériels, alors c’est vrai qu’il n’a pas grand-chose à installer. »

Ce qui lui manque, il devra se l’acheter au marché. Pensant à nouveau à cela, il regarda Fai et demanda d’une voix assez honteuse :

« Si j’ai besoin de vous, pour certaines courses, vous pourriez m’aider ?...Il y a longtemps que je n’ai pas vécu « normalement », de plus, beaucoup de tâches, comme cuisiner…me sont complètements étrangères, c’était… »

Il marqua une courte pause en soupirant :

« Ma femme qui s’en occupait. Me voilà bien dépourvu maintenant. »

Pour la cuisine et le ménage, il trouverait bien quelqu’un qui pourrait l’aider, il n’allait tout de même pas demander à un meihua de faire ça. C’était une tâche beaucoup trop ingrate pour un homme d’une telle éducation. Si son atelier marche bien, il embauchera un homme qui l’aidera, ou troquera des cours de dessin contre l’aide nécessaire.

Le petit chien posa sa tête sur ses cuisses, il lui tapota gentiment la tête, avec un petit sourire. Ecoutant Fai parler.

« D’où je viens, on dit que le dessin est un don donné aux personnes qui ont un esprit appartenant à la nature. Je ne sais pas si c’est un simple hasard que j’aie ce don, ou si c’est effectivement la nature qui m’a remerciée de mes loyaux services de ma vie passée. »

Il regarda ses pinceaux posés sur le bord de la table, dans sa sacoche de cuir. Il devait en avoir plus d’une dizaine, lui-même ignorait combien il en possédait, mais chacun avaient une utilité spécifique.

« Je ne sais pas si je suis spécialement doué. Il y a toujours mieux que soit même, puis c’est un métier dont on ignore la prochaine inspiration. Mais je commencerai tout à l’heure quand nous irons à l’atelier. Si vous le voulez. »


D’ailleurs, le jeune homme lui posa la question après. Il était lui-même impatient de voir à quoi ressemblait ce qu’on lui avait préparé.

« Oui bien sûr. Nous n’avons qu’à y aller. Je suis aussi impatient que vous. Mais je ne crois pas que ça ce voit beaucoup. »

Il n’était pas extrêmement expressif, ni même affectif d’ailleurs. Il gardait toujours la même expression, neutre, un poile méfiante, ce qui lui donnait un visage assez dur, le genre d’homme qu’on pense toujours de mauvais poile. Alors que non. De temps à autre il changeait d’expression, l’éclair d’un instant. Mais lui-même ne le remarquait pas.
Prenant sa sacoche contenant ses pinceaux, il se leva :

« Je vous suis. »
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 73
Date d'inscription : 14/03/2013

Carte d'Identité
Âge du personnage :: 25 ans
Orientation sexuelle :: Homosexuel
Métier :: Meihua
avatar
Fai Chiyen
MessageSujet: Re: Un invité important (PV Ahane Jinen)   Ven 19 Avr - 11:27

Fai avait beau avoir l'habitude qu'on complimente sa beauté, une légère rougeur s'installa sur ses joues quand Ahane lui assura que ses traits étaient ceux qu'il aimait dessiner ou peindre. Le jeune Meihua avait de plus en plus envie de voir les oeuvres de l'ancien dragon. De plus, si il le dessinait, il pourrait probablement envoyer un dessin à ses parents, à condition de trouver un messager qui accepterait de le leur livrer. Il n'était censé communiquer avec sa famille, mais de temps en temps, il trouvait quelqu'un qui allait dans les terres voisines à son village natal, et qui, contre monnaie ou un entretien privé, acceptait sa requête d'apporter une lettre, un cadeau, de l'argent. Il n'était jamais sûr que ses colis arrivent à bon port, mais il priait les Grands Dragons pour que ce soit le cas.

Fai sourit quand l'ancien dragon lui demanda si il pouvait l'appeler quand il aurait besoin de faire ses courses et la cuisine. A ce moment, il ressemblait un peu à un enfant, et ça le rendait vraiment mignon.


- Bien sûr, n'hésitez surtout pas à me faire appeler. Je vous accompagnerais avec plaisir faire vos courses, et je vous aiderais à faire la cuisine. Je vous l'ai dit, je suis à votre disposition, avec joie et honneur.

Le jeune homme aux étranges cheveux roses écouta avec attention ce qu'Ahane disait à propos des peintres, et était plutôt d'accord avec lui. Les gens doués en dessin ou en peinture avaient certainement reçu ce don de la nature ou des Grands Dragons eux-même, c'est pourquoi il les respectait autant. Ahane exprima soudain le désir de se rendre à son atelier, et Fai se leva pour le guider.

- Par ici.

Ils sortirent de la maison, Fai la ferma à clé et donna la dite clé au propriétaire de la maison.

- Tenez, voici la clé de votre chez vous.

Il lui sourit, puis reprit sa marche à travers les rues. Ils quittèrent le quartier résidentiel pour retourner vers le quartier commerçant. Les rues étaient toujours aussi animées et ils ne passaient pas inaperçu, les habitants les observant à la dérobée et chuchotant sur leur passage. Fai se contentait de leur sourire poliment, se préoccupant guère de ce qu'il pensait. Ils arrivèrent devant l'atelier, et le Meihua en ouvrit la porte avec une autre clé, qu'il donna ensuite à son propriétaire.

- Voici la clé de votre atelier. Je vous en prie, entrez.

Il le laissa entrer en premier puis le suivit à l'intérieur. L'atelier n'était pas très grand, et il n'y avait qu'un peu de peinture et deux-trois toiles posés dans un coin, mais il était lumineux et il suffirait d'un peu de décoration pour le rendre plus chaleureux.





HRP: pardon pour le temps d'attente ><"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un invité important (PV Ahane Jinen)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un invité important (PV Ahane Jinen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Design - Hiver 2011 | IMPORTANT |
» Dans la vie , il est important de savoir perdre que de savoir gagner. A 70 ans ,
» Le Partenariat est-il ouvert aux invités?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Meihua Chengshi  :: Entre nous :: Les rps-